Maison

Culture et entretien du melon au potager

Dossier - Le melon, un délicieux fruit de saison
DossierClassé sous :Jardinage , jardin , melon

-

Depuis son succès sur les tables de la Rome antique, le melon a séduit l’ensemble du bassin méditerranéen. Orangé, jaune ou vert olive, à l’écorce lisse ou rugueuse, il surprend par la variété de ses formes et de ses couleurs innombrables. Sa chair fondante et parfumée, sa fine saveur sucrée en font le plus délicieux des rafraîchissements de l’été. Notre dossier présente ses caractéristiques botaniques, sa belle histoire, sa culture industrielle mais aussi dans les jardins, sans oublier ses caractéristiques gastronomiques. De quoi vous mettre en appétit…

  
DossiersLe melon, un délicieux fruit de saison
 

Non, dans les jardins, le melon ne pousse pas uniquement dans le Midi ! Si vous habitez dans une autre région et si vous le conduisez sous abri, dans votre potager, vous allez pouvoir aussi récolter de beaux fruits, mais à condition toutefois de ne pas laisser cette culture deux années de suite sur une même parcelle.

Culture du melon : températures et terre

Les graines de melon ne peuvent germer et se développer qu'à une température supérieure à 12 °C, l'idéal se situant entre 25 et 30 °C et, dans la plupart des régions, avant le 15 mars, la lumière sera toujours insuffisante pour obtenir une bonne nouaison.

En revanche, le melon est indifférent à la nature de la terre qui lui est proposée. Une terre s'effritant lorsque vous y passez une griffe est vraiment idéale.

Pourquoi ne pas cultiver du melon chez soi ? Ici, un melon vert brodé. © Still AB, Shutterstock

Variétés de melon à cultiver chez soi

L'hybride « Cyrano F1 », très précoce, donne des fruits à chair ferme et de très bonne qualité. « Figaro F1 » ne se taille pas, est tolérant aux maladies et donne des fruits savoureux. « Banana » produit des fruits allongés, d'un parfum d'ananas, etc.

Engrais et semis

Apportez à votre culture, lors du bêchage hivernal, 4 kg/m2 de fumier ou de compost bien décomposé et 100 g/m2 d'un engrais riche en potasse de type 4-12-20, ainsi qu'un engrais soluble de type 16-18-24, à la même dose, lorsque les fruits sont formés.

Tous les 80 cm, ouvrez des trous de 30 cm et emplissez-les de terreau. Ménagez une large butte de terreau et ouvrez en son centre une cuvette. Semez 4 à 5 graines, à recouvrir légèrement. Quand les jeunes plants ont 3 ou 4 feuilles, conservez les deux plus beaux. Si vous désirez gagner du temps, plantez des sujets du commerce, élevés en godets.

Pastèque, melon… © Christian Jung, Shutterstock

Entretien et taille du melon

Arrosez vos melons 1 à 2 fois par semaine, jamais avec de l'eau froide. Évitez de mouiller le feuillage pour diminuer les risques de maladies. Diminuez cet arrosage 15 jours avant le début de la cueillette.

Lorsque vos plants ont 3 à 4 feuilles, coupez la tige située au-dessus de la deuxième. Les deux bras nés de cette intervention doivent ensuite être taillés au-dessus de leur troisième feuille lorsqu'ils présentent chacun 4 fleurs. Dès leur naissance, pincez tous les bourgeons partant de l'aisselle des feuilles. Ne conservez que 3 ou 4 fruits par pied.

Récolte du melon

Un melon apte à être cueilli doit être lourd et exhaler une odeur typée, signe de maturité. Récoltez toujours vos fruits avec une partie du pédoncule. Avant la récolte et pour les soustraire à l'humidité, isolez vos melons du sol en glissant sous eux une ardoise ou une planchette.

Pour affiner la qualité de vos fruits, placez-les dans des cagettes de bois, à disposer dans une cave fraîche. Ne les conservez pas plus de 2 à 3 jours s'ils sont mûrs. Évitez leur passage dans votre réfrigérateur, ce qui donnerait un goût aux autres aliments.