Les glaçons collent à la peau s’ils sont suffisamment froids et que les doigts sont légèrement humides. © Yeko Photo Studio, Shutterstock

Sciences

Pourquoi les glaçons collent-ils aux doigts ?

Question/RéponseClassé sous :physique , glaçon , peau

Les glaçons collent parfois aux doigts et lorsque cela arrive, cela peut se révéler particulièrement désagréable. En cause, un phénomène physique finalement très simple.

Il nous est déjà tous arrivé de nous retrouver le doigt collé à un glaçon, voire à un poteau métallique gelé, l'hiver. Nous avons aussi pu constater que les doigts ne restent pas forcément collés lorsque nous nous saisissons d'un glaçon. Qu'est-ce qui fait la différence ?

La glace fond puis redevient glace rapidement

Pour que la peau adhère au glaçon, il faut à la fois que le glaçon se trouve à une température inférieure à -5 °C et que la peau soit légèrement humide. Au contact du doigt chaud, une fine couche de glace fond à la surface du glaçon, et l'eau liquide pénètre la peau.

Les échanges thermiques vont faire que l'eau va très rapidement se transformer à nouveau en glace- si le glaçon était assez volumineux et froid au départ -, en prenant avec elle l'humidité présente initialement sur le doigt. D'où la sensation de se retrouver collé au glaçon. Pour s'en défaire, il suffit de réchauffer légèrement le point de contact.

Comment éviter que des glaçons ne collent entre eux

Lorsque l'on se pose la même question concernant les glaçons entre eux, la réponse n'est pas loin d'être la même. Empilés les uns sur les autres, les glaçons subissent un instant un surcroît de pression - notamment au niveau des arêtes - qui va les faire légèrement fondre. Très vite, l'eau liquide va de nouveau se transformer en glace et coller les glaçons entre eux.

Pense-bête : pour éviter ce phénomène, la recette de grand-mère consiste à verser un peu d'eau gazeuse sur les glaçons.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi