La pêche est un fruit. Le poireau est un légume. Tout le monde le sait. Mais la tomate, fruit ou légume ? La question de la différence entre ces deux classes d’aliments n’est pas si simple.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une salade extraterrestre dégustée à bord de l'ISS Pour la première fois, des astronautes ont mangé une salade intégralement cultivée en impesantnull

Pour distinguer un fruit d'un légume, il faut d'abord choisir son camp : celui du cuisinier ou celui du botaniste. Les deux sont clairement irréconciliables...

Fruits et légumes du cuisinier

Pour le cuisinier, la différence entre fruits et légumes se fait assez simplement. Un fruit est plutôt sucré et arrive sur la table généralement au moment du dessert. Un légume est plutôt salé et accompagne souvent un plat de viande ou de poissonpoisson. Quant aux fruits de mer, oublions-les...

De manière un peu plus précise (mais toujours insatisfaisante pour un botanistebotaniste), le fruit est l'organe comestible des plantes à fleurs. Le légume, quant à lui, est la partie consommable d'une plante potagère ; il peut s'agir de graines (lentilleslentilles, etc.), de feuilles (épinardépinard, etc.), de racines ou de tuberculestubercules (pomme de terrepomme de terre, etc.), de tiges ou de pousses (poireaupoireau, etc.), de bulbes (oignonoignon, etc.) et même... de fruits, comme la tomatetomate ou le poivronpoivron.

La tomate, que les cuisiniers considèrent plutôt comme un légume, est en réalité un fruit. © j_arlecchino, Flickr, CC by-nc 2.0
La tomate, que les cuisiniers considèrent plutôt comme un légume, est en réalité un fruit. © j_arlecchino, Flickr, CC by-nc 2.0

Fruits et légumes du botaniste

Le botaniste, lui, a le devoir d'être plus précis. Le fruit, explique-t-il, provient directement du pistilpistil des fleurs des plantes. Il résulte du développement de l'ovaireovaire de la fleur et contient les graines (ou les noyaux). Le légume, quant à lui, n'est autre qu'un fruit bien particulier : la gousse des légumineuseslégumineuses. Cette famille de végétaux inclut les haricots ou encore les fèvesfèves, par exemple.

Pour rapprocher ces deux points de vue, on parle parfois de légumes-fruits, de légumes-tiges ou encore de légumes-feuilles.

Légumes-fruits : tomate, concombre, aubergine, haricot, poivron…

En conclusion, l'aubergineaubergine, le concombreconcombre, la tomate, le poivron ou encore le haricot peuvent être considérés comme des fruits. La rhubarbe et la canne à sucresucre, quant à eux, peuvent être classés parmi les légumes !

Faux fruits : fraise, ananas, pomme…

Le botaniste désigne aussi des faux fruits : ceux pour la formation desquels l'ovaire n'est pas le seul tissu participant. Ce sont par exemple la fraisefraise, l'ananasananas ou encore la pomme.