De juin à septembre, les melons sont les rois des étals et des potagers. À peau lisse ou brodée, à peau verte ou jaune, que sa chair soit plus ou moins colorée et sucrée, le melon est le chouchou sur les tables estivales, quelle que soit sa forme, ovale ou ronde.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : les étonnantes plantes succulentes du jardin exotique de Monaco Le jardin exotique de Monaco est l'un des plus anciens d'Europe. Sa collection de plantes succulentes est gigantesque et particulièrement remarquable pour la maturité de ses spécimens. Futura-Sciences a interviewé Jean-Marie Solichon, directeur du jardin, pour qu’il nous parle de ces plantes exceptionnelles.

Facile à cultiver, le melon demande quelques soins et quelques astuces pour produire de beaux fruits goûteux. Faisons le point ensemble sur les aspects à ne pas négliger pour cultiver et récolter de bons fruits, et pour les déguster de l'entrée, avec une assiette fraîcheur, jusqu'au dessert, avec un sorbet ou une tarte. Riche en eau, vous pouvez en abuser !

Choisir le bon emplacement

Le melon nécessite un emplacement au soleilsoleil car il lui faut beaucoup de chaleurchaleur pour se développer. Plus il y aura du soleil et meilleure sera la fructification. Une fois la plantation effectuée, placez les pieds sous une cloche maraîchère pour conserver la chaleur emmagasinée la journée. Dès que les melonsmelons seront formés, placez-les sur des tuiles en terre cuite qui vont conserver la chaleur et protéger les fruits de l'humidité du sol qui risquerait de les tacher.

Choisir les bonnes variétés

En fonction de la région et du climatclimat, vous allez adapter le choix de variétés :

  • Dans le Sud, c'est le melon type 'charentais' qui est le plus cultivé ;
  • Dans le Nord, des variétés comme 'Petit gris de Rennes', 'Sucrin de Tours' ou 'de Lunéville' seront à privilégier et le départ de la culture se fera sous tunnel ou serre afin de stocker la chaleur des rayons du soleil, très tôt en saisonsaison. Des variétés greffées seront aussi plus robustes.
Formes différentes des melons en fonction des variétés. © Catalogue Vilmorin-Andrieux 1<sup>er</sup> janvier 1900. Domaine Public
Formes différentes des melons en fonction des variétés. © Catalogue Vilmorin-Andrieux 1er janvier 1900. Domaine Public

Le choix peut aussi se faire en fonction des goûts et de la couleurcouleur de la chair :

  • jaune avec le melon 'Canari' ou 'Mango' ;
  • verte avec 'Honey Dew' ou 'Ogen' ;
  • orange avec 'Noir des Carmes', 'Petit Gris de Rennes', 'Cantaloup Charentais', 'Délice de la Table' ou 'Rubens' ;
  • blanche comme le melon 'Mango', 'Boule d'or' ou 'Vert d'Espagne Pinonet' ;

Le choix de variétés est large. Il est conseillé de cultiver plusieurs pieds, les uns à côté des autres, pour garantir la présence de beaux melons.

Le saviez-vous ?

Pour reconnaître qu’un melon est arrivé à maturité, il doit y avoir des craquelures autour du pédoncule qui se décolle légèrement, il doit peser lourd et dégager un parfum subtil.

Tailler ou non ?

Pour avoir de beaux fruits, en quantité raisonnable, il faudra pincer la tige principale dès que la tige portera 3 à 5 feuilles et au-dessus des deux premières feuilles. Ensuite, laissez 2 à 3 tiges se développer, puis pincez-les après la 4e ou 5e feuille. Ces différents pincements permettent aux tiges de se ramifier. Dès que des melons seront formés, comptez 3 feuilles après chaque fruit et coupez la tige. Au total, vous ne devriez avoir que 4 à 6 melons par pied.

Des variétés comme 'Panchito', 'Figaro 1' ou 'Jenny Lind' ne demandent pas de taille, tout comme les melons sucrins comme 'Vert grimpant' ou 'AnanasAnanas d'Amérique à chair rouge'. Des variétés comme 'Vert grimpant' s'adaptent parfaitement à la culture sur treillage sur un balcon pour gagner de l'espace.

Un arrosage régulier

Pour avoir des fruits à la chair délicieuse et sucrée, apportez régulièrement de l'eau, sans mouiller le feuillage sous peine de voir des maladies cryptogamiquescryptogamiques comme l'oïdium ou le mildiou apparaître. Ne noyez pas le pied avec des quantités d'eau importantes car les fruits risqueraient d'être moins goûteux. Il est conseillé de pailler le pied des melons pour conserver l'humidité du sol.

Voir aussi

Panna cotta au lait d’amande et compote de pêches