Sciences

Bore

DéfinitionClassé sous :chimie , tableau périodique des éléments , métalloïde
Le nitrure de bore présente une dureté proche de celle du diamant. Il est donc idéal pour de nombreux outils comme les meules. © Johan, Wikimedia Commons, GNU 1.2

Seul élément de son groupe qui ne soit pas un métal, le bore présente encore de nos jours de nombreuses incertitudes toxicologiques.

Généralités

  • Symbole : B
  • Numéro atomique : 5
  • Électrons par niveau d'énergie : 2, 3
  • Masse atomique : 10,811 u
  • Isotopes les plus stables : 10B stable avec cinq neutrons (19,9 %), 11B stable avec six neutrons (80,1)
  • Série : métalloïdes
  • Groupe, période, bloc : 13 (IIIA), 2, p
  • Densité : 2,34 (cristaux), 2,37 (amorphe)
  • Point de fusion : 2.075 °C
  • Point d'ébullition : 4.000 °C

Historique du bore

Les composés du bore étaient connus depuis l'Antiquité mais son isolation date de 1808 par Humphry Davy, Louis Jacques Thénard et Louis Joseph Gay-Lussac avec une pureté de 50 %, sans identifier leur résultat comme un élément. C'est Jöns Jacob Berzélius qui le fit en 1824.

Le Pyrex est un célèbre verre borosilicaté résistant à la chaleur. © Picofluidicist, Wikimedia Commons, DP

Propriétés du bore

Le bore est un solide noir dont la forme solide est cassante et très dure. La forme amorphe du bore, quant à elle, est une poudre marron-noir. Le bore se comporte comme un non-métal dans les composés. Cependant, quand il est pur, il conduit l'électricité.

Très différent des métaux qui composent son groupe (aluminium, gallium, indium, thallium), le bore présente la particularité de ne pas avoir de chimie ionique dans l'eau. Transparent aux infrarouges, le bore est un mauvais conducteur à température ambiante mais bien meilleur à plus haute température. Le nitrure de bore hexagonal a des propriétés lubrifiantes semblables à celles du graphite. Autre particularité du bore : sous haute pression, au-delà de 10 gigapascals (GPa), il produit un cristal ionique à lui seul, les atomes s'arrangeant en deux sortes d'entités, l'une anionique, l'autre cationique.

Utilisation du bore

C'est un agent dégazant en métallurgie qui sert aussi au raffinage de l'aluminium. Le bore est utilisé pour certains missiles et dans les domaines qui requièrent de hautes températures.

Sous forme de nitrure de bore, il est employé afin de fabriquer des objets présentant une dureté analogue au diamant. Le bore sert de dopant de type p pour le silicium en électronique.

Il est commercialisé sous forme de borax (Na2B4O7•10H2O) et employé dans une variété de détergents, savons ou adoucissants. On s'en sert aussi bien comme retardateur de flamme que comme désinfectant pour les légumes ou les fruits ainsi que dans les feux d'artifice (les verts). Le Pyrex est un exemple de verre borosilicaté, contenant donc du bore.

Bore et effets sur la santé

Si l'Homme consomme d'importantes quantités de nourriture qui contient du bore, sa concentration dans l'organisme peut augmenter jusqu'à atteindre des niveaux mauvais pour la santé. Le bore peut infecter le cerveau, l'estomac, le foie et les reins. Il peut éventuellement entraîner la mort. L'élément provoque des irritations de la gorge, du nez ou des yeux en cas d'exposition modérée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi