Le rayonnement infrarouge est associé à la chaleur. © John Smith, Fotolia

Sciences

Infrarouge

DéfinitionClassé sous :physique , infrarouge , rayonnement électromagnétique

On qualifie de rayonnement infrarouge (IR), un rayonnement électromagnétique de même nature que la lumière visible. Toutefois ses longueurs d’onde sont trop grandes pour être perceptibles par l'œil humain. Comprises entre 700 nm et 1 mm, elles sont supérieures à celles de la lumière visible et inférieures à celles du domaine submillimétrique (micro-ondes).

L'existence d'un rayonnement infrarouge a été mise en évidence en 1800 par William Herschel, un astronome anglais. Faisant voyager un thermomètre dans le spectre lumineux obtenu par un prisme de verre, il découvrit du côté du rouge, au-delà de la limite de la lumière visible, une chaleur marquée. Car lorsque les rayons infrarouges frappent par exemple la peau, atomes et molécules se mettent en mouvement. Il y a libération d'énergie. Une énergie que nous ressentons comme de la chaleur.

La thermographie infrarouge permet de visualiser la température des objets et dans le cas présent, les déperditions de chaleur d’une maison. © smuki, Fotolia

Sources et caractéristiques du rayonnement infrarouge

Ainsi, tous les corps chauds -- c'est-à-dire tous les corps dont la température excède le 0 K -- émettent un rayonnement IR. Il faut y inclure les êtres humains et les animaux qui nous entourent. Mais aussi les ampoules à incandescence et même les LED. Parmi les sources d'infrarouges les plus communes, on peut aussi citer les télécommandes. Et le rayonnement infrarouge est également utilisé pour contrôler l'authenticité des billets de banque. Certaines technologies comme les lasers -- employés pour graver, souder, découper ou même mesurer des distances -- peuvent émettre un rayonnement IR intense qui devient dangereux pour nos yeux ou notre peau. Les infrarouges en effet peuvent brûler. Mais contrairement aux ultraviolets, ils ne sont pas cancérogènes.

Notez enfin que le spectre du rayonnement infrarouge peut être divisé en trois grandes bandes dont les limites de découpages peuvent varier qu'il soit question d'optique, de photobiologie ou d'astronomie. Les astronomes, par exemple, découpent ainsi le spectre :

  • Infrarouge proche, de 700 à 1.000 jusqu'à environ 2.500 nm ;
  • Infrarouge moyen, de 2.500 jusqu'à 25.000 à 40.000 nm ;
  • Et celle de l'infrarouge lointain, de 25.000 à 40.000 nm jusqu'à 0,2 à 0,35 mm.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

L'ouragan Maria observé en infrarouge  L'ouragan Maria vu par le satellite GOES-16, de la NOAA le 20 septembre 2017, quand il passait au-dessus de l'île de Porto Rico. L'image est prise en infrarouge. Les couleurs sont donc fausses mais informatives. Elles indiquent la densité des nuages et la force de la tempête. Autour de l'œil du cyclone, la couleur rouge montre les plus fortes puissances.