Le coronavirus résisterait à la chaleur et à l'humidité

Classé sous :Coronavirus , chaleur , humidité de l'air

La propagation du coronavirus SARS-CoV-2 ne semble pas ralentir lorsque l'environnement est chaud et humide. Telle est la conclusion d'une étude parue dans Jama. Les chercheurs ont suivi neuf hommes ayant déclaré le covid-19 après s'être rendus dans des bains publics où la température varie entre 25 et 41°C et où l'humidité s'élève à 60 %. Un seul de ses individus aurait transmis le virus aux huit autres durant sa visite. 

Bien que des études précédentes stipulent que la transmission du virus est entravée dans un environnement chaud et humide, les chercheurs concluent que « la transmissibilité du SARS-CoV-2 n'a montré aucun signe d'affaiblissement dans des conditions chaudes et humides ». Ce qui semble cohérent avec la propagation mondiale du virus, en dépit des différents climats des pays touchés. En France, l'arrivée de l'été n'aurait donc pas raison de lui.

Néanmoins, cette publication présente une étude de cas sur un nombre restreint de patients, ce qui enjoint à la prudence vis-à-vis de toute extrapolation. Les auteurs précisent n'apporter qu'un « indice épidémiologique potentiel pour ce nouveau coronavirus », et également avoir fait face à « un manque de détails concernant les voies de transmission des patients dans le centre de bain ».

© Fascinadora, Adobe Stock