C’est le physicien allemand Johann Wilhelm Ritter qui a découvert les rayons ultraviolets dans la lumière du Soleil en 1801. Un rayonnement invisible à nos yeux, et dont il est conseillé de se protéger. © adrian_ilie825, Fotolia

Sciences

Ultraviolet

DéfinitionClassé sous :physique , rayonnement électromagnétique , ultraviolet

On qualifie de rayonnement ultraviolet (UV), un rayonnement électromagnétique de même nature que la lumière visible. Toutefois ses longueurs d’onde, comprises entre 20 nm et 400 nm, sont trop courtes pour être perceptibles par l'œil humain. L'énergie que ce rayonnement transporte, en revanche, est d'autant plus importante que la longueur d'onde est faible. Elle peut provoquer des dommages au corps humain.

Des ultraviolets peuvent être produits par des sources artificielles comme des lasers ou des lampes à bronzage. Cependant ils nous arrivent essentiellement du Soleil. C'est 5 % du rayonnement que nous recevons au niveau de la mer — car la quantité de rayonnement UV reçu augmente avec l'altitude — qui est ainsi composé d'UV, majoritairement d'UVA (98 %), mais aussi de quelques UVB (2 %).

À 1.500 mètres d’altitude, le rayonnement UV est environ de 20 % plus intense qu’au niveau de la mer. © danfador, Pixabay, CC0 Creative Commons

Rayons ultraviolets et santé

Le rayonnement ultraviolet se divise en trois grandes catégories :

  • Les UVA se situent aux longueurs d'onde comprises entre 320 et 400 nm. Ce sont les moins énergétiques, mais aussi les plus pénétrants. On les qualifie d'« agents du bronzage », car ils sont à l'origine d'une pigmentation immédiate de la peau. Ils contribuent aussi au vieillissement de la peau et du cristallin et peuvent entraîner des modifications génétiques à l'origine de cancers cutanés ;
  • Les UVB, dont la longueur d'onde oscille entre 290 et 320 nm, sont un peu plus énergétiques et partiellement arrêtés par la couche d’ozone et totalement par le verre et les nuages. En cas de surexposition, ils peuvent provoquer des réactions inflammatoires, des coups de soleil voire des brûlures. Ils altèrent également le patrimoine génétique des cellules ;
  • Les UVC, qui se trouvent entre 100 et 290 nm, sont très énergétiques et extrêmement dangereux pour la santé. Heureusement, ils sont totalement arrêtés par la couche d'ozone.

Mais le rayonnement UV a aussi des effets positifs sur notre santé. S'exposer quelques minutes par jour aux UVB du Soleil permet de synthétiser de la vitamine D qui facilite l'absorption du calcium et du phosphore par l'organisme. Et les UVB aident aussi à traiter des maladies telles que le psoriasis ou l'eczéma. Les UVC peuvent être utilisés par les hôpitaux par exemple comme agents stérilisants. Ils sont en effet germicides. Les UVA, quant à eux, aideraient à limiter le développement de la myopie.

L'indice UV permet d'évaluer le risque encouru et s'accompagne de conseils pour le limiter. Sous un indice 1, par exemple, le risque est faible, mais le port de lunettes est recommandé si la journée est ensoleillée. Avec un indice 6, le risque est élevé. Il est conseillé de porter lunettes et chapeau, de rester à l'ombre et d'utiliser un écran solaire haute protection. Lorsque l'indice dépasse le 11, le risque est extrême. La peau peut brûler en quelques minutes seulement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi