Les cucurbitacées : du soleil dans votre potager

DossierClassé sous :Jardinage , potiron , pâtisson

Il existe un nombre important de potirons, potimarrons, courgettes, etc., ces végétaux faisant tous partie de la grande famille des cucurbitacées. Ils sont en général délicieux à consommer, offrent des qualités médicinales à ne pas négliger. Un bon point pour ces plantes : vous avez intérêt à en consommer régulièrement si vous faites un régime ! Enfin, ils offrent des fruits souvent attrayants à regarder. Mais attention : ce sont des plantes frileuses et qui préfèrent être cultivées au soleil…

  
DossiersLes cucurbitacées : du soleil dans votre potager
 

Il existe plus de 800 espèces et plus de 10.000 variétés différentes de cucurbitacées, ce qui est très impressionnant ! Ces végétaux sont en général originaires des régions tropicales. Ce sont généralement des plantes herbacées, annuelles ou vivaces, à port rampant ou grimpant, aux tiges munies de vrilles.

Il y a plus de 800 espèces de cucurbitacées. © Domeckopol, Pixabay, DP

Ces végétaux sont sensibles au gel. Leurs fleurs sont unisexuées, portées parfois par les mêmes plantes, parfois par des sujets différents. Leurs fruits sont le plus souvent des baies modifiées, appelées péponides, plus rarement des fruits secs, appelés capsules ou samares.

Utilisation des cucurbitacées

De nombreuses espèces sont cultivées pour leurs fruits comestibles (courges, courgettes, potirons, pastèques, etc.) et parfois pour leurs graines (courge à huile, pistache africaine, etc.). Dans ce dossier, nous n'allons pas parler du melon, qui a fait l'objet d'un autre dossier, que vous pouvez consulter.

Des origines très anciennes

La domestication des cucurbitacées remonte à des milliers d'années. Elles sont apparues très tôt sur le continent américain, vers 6.000 ans av. J.-C.), jouant alors un rôle majeur dans le développement de l'agriculture naissante en Amérique. Leur culture s'est ensuite propagée à tous les continents. 

Les fleurs de courgettes se consomment aussi. © Antonio Jose Cespedes, Wikimedia commons, DP

Qualités médicinales

Les cucurbitacées sont dépuratives, diurétiques, émollientes, laxatives, nutritives, rafraîchissantes, sédatives et vermifuges pour ce qui est de leurs graines. Les cucurbitacées sont riches en vitamines et apportent aussi des acides aminés, des glucides, des protéines et des fibres.

Récolte et conservation

Les cucurbitacées réclament de la chaleur pour se développer et donner de beaux fruits. Il faut les récolter de septembre à octobre, lorsqu'ils sont mûrs et présentent de belles couleurs. Mieux vaut avoir tout ramassé avant les premières gelées. Évitez de faire la moindre blessure à vos fruits car ces derniers ne se conserveraient pas bien. Coupez proprement le pédoncule de vos fruits avec un sécateur préalablement désinfecté à l'alcool. Conservez toutefois 5 cm de pédoncule, de manière à ne pas laisser de passage à certains agents infectieux. Éliminez sans regret tout fruit détérioré, afin de ne pas provoquer une attaque parasitaire. Conservez vos fruits dans un local propre, à l'abri du froid mais un peu aéré, avec une température comprise entre 15 et 20 °C. Sur le sol de votre local, installez des cagettes de bois garnies d'un généreux lit de paille bien sèche.