Cela vous intéressera aussi

Retrouvé aussi bien dans les volcansvolcans que dans tous les êtres vivants, le soufre est reconnaissable entre tous les éléments pour sa couleurcouleur jaune vif.

Généralités

  • Symbole : S
  • Numéro atomique : 16
  • Électrons par niveau d'énergieénergie : 2, 8, 6
  • Masse atomique : 32,065 u
  • Isotopes les plus stables : 32S stable avec 16 neutronsneutrons (95,02 %), 33S stable avec 17 neutrons (0,75 %), 34S stable avec 18 neutrons (4,21 %), 38S stable avec 20 neutrons (0,02 %)
  • Série : non-métaux
  • Groupe, période, bloc : 16 (VIA), 3, p
  • Densité : 2 (monoclinique), 2,07 (rhombique)
  • Point de fusionfusion : 115,21 °C
  • Point d'ébullition : 444,61 °C

Historique du soufre

Le soufre est connu depuis l'Antiquité. En 1777, Lavoisier le reconnaît comme un élément, et non un composé.

Propriétés du soufre

Le soufre est un solidesolide jaune qui brûle avec une flamme bleue en émettant du dioxyde de soufre SO2. Dans l'eau et les autres solvantssolvants polaires, il n'est pas soluble. C'est en revanche le cas dans les solvants apolaires. On le trouve sous forme de gisementsgisements dans la nature.

Le soufre se combine avec tous les autres éléments, sauf les gazgaz rares. Parmi les composés qu'il forme avec l'hydrogènehydrogène ou l'oxygèneoxygène, notons le sulfure d'hydrogènesulfure d'hydrogène H2S, qui a une odeur d'œuf pourri caractéristique.

Les formes allotropiquesallotropiques du soufre sont très nombreuses. La plus stable est S8, ou cyclo-octasoufre. Le soufre peut former des moléculesmolécules de longueur indéterminée : ainsi, vers 159 °C, le soufre liquideliquide affiche une transition avec la formation d'un polymèrepolymère auquel on donne la formule S.

Utilisation du soufre

Le soufre élémentaire est principalement utilisé comme précurseur de composés soufrés bien qu'il soit l'un des plus anciens fongicidesfongicides connus et présent dans les allumettesallumettes, la poudre à canon ou les laxatifs. Parmi eux, l'acide sulfuriqueacide sulfurique (H2SO4) est le plus important. On l'emploie pour l'extraction des phosphatesphosphates qui entrent dans la composition des engrais. L'acide sulfurique sert aussi au traitement des eaux ou au raffinageraffinage pétrolier.

Le sulfure de carbonecarbone a lui aussi beaucoup d'applicationsapplications, comme la production de cellophanecellophane ou de produits phytosanitairesproduits phytosanitaires ou encore la vulcanisationvulcanisation du caoutchouccaoutchouc. Le sulfate de calciumsulfate de calcium est la principale forme de soufre retrouvée dans les engrais. Les formes organiques du soufre sont également très prisées par l'industrie pharmaceutique : de nombreux antibiotiquesantibiotiques, comme la pénicillinepénicilline, contiennent du soufre.

Rôle biologique du soufre

Comme le phosphate, le soufre joue un rôle biologique important, notamment par sa présence dans des enzymesenzymes communes à toutes les cellules vivantes et dans des acides aminés.

Dans la nature, le soufre sous forme de sulfure a de nombreux effets néfastes sur la santé : effets neurologiques, perturbation de la circulation, dégradation du système immunitairesystème immunitaire, dysfonctionnement des reinsreins et du foiefoie, modification du métabolismemétabolisme hormonal, etc.