Le retournement de la terre n'est pas préconisé par le jardinage bio. © kaliantye, Adobe Stock
Maison

Jardinage : faut-il retourner la terre régulièrement ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , Terre , écologique

Retourner la terre est une pratique habituelle lorsque l'on cultive des plantes mais cette technique est abandonnée lorsque l'on parle de permaculture au profit d'une simple action qui consiste à aérer le sol. De cette façon, on ne bouleverse pas la structure du sol et l'activité biologiques des micro-organismes.

Le jardinage écologique vise à travailler au maximum en symbiose avec la nature en utilisant les ressources naturellement contenues dans le sol. S'il ne remet pas en cause le fait d'aérer la terre avant la mise en culture, un tel type de jardinage préconise, contrairement au bêchage traditionnel, de ne pas la retourner pour ne pas désorganiser les différentes couches du sol et les microorganismes qui la composent.

Dans la pratique de permaculture, on préfère décompacter plutôt que de retourner la terre. Cette tâche s'effectue plus généralement fin d'automne ou début d'hiver, hors période de fortes pluies ou de gel. Le principe est d'éviter de soulever la terre pour l'ameublir mais simplement de passer la grelinette ou effectuer un passage de râteau en fonction de la situation.

Le rôle des microorganismes contenus dans la terre

Ces bactéries, champignons microscopiques et vers de terre, naturellement contenus dans le sol, favorisent en effet activement la croissance des végétaux en décomposant l'humus en éléments nutritifs directement assimilables par les végétaux. Ces petites bêtes entretiennent ainsi la fertilité de la terre en la régénérant naturellement. 

Par Michel Caron

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !