Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Colonisation spatiale : des abris naturels se cachent sous la surface de Mars et de la Lune Une récente étude renforce l'idée selon laquelle les tunnels de lave présents sous la surface null

La mission Artemis doit ramener des Hommes -- un homme et une femme, pour être exact -- sur la LuneLune d'ici 2024. Une priorité absolue pour Donald Trump. La NasaNasa vient tout juste d'annoncer qu'elle ferait, pour cela, appel à un budget de 28 milliards de dollars, soit quelque 24 milliards d'euros dont plus de la moitié uniquement destinée au développement du module d'atterrissage.

Voir aussi

La Nasa annonce son retour sur la Lune dans une vidéo épique !

Trois projets d’atterrisseurs sont toujours en compétition : celui du Blue Origin de Jeff BezosJeff Bezos, celui du SpaceXSpaceX d'Elon MuskElon Musk et celui de la société Dynetics.

Jim Birdenstine, l'administrateur de la Nasa, a également annoncé que la mission Artemis emmènera des Hommes du côté du pôle sud de la Lune. Non pas sur les sites d’atterrissage d’Apollo mais du côté de l'équateuréquateur.

Le premier vol sans pilote, Artemis I est prévu pour novembre 2021. Artemis II emmènera des astronautesastronautes autour de la Lune en 2023. Et Artemis III, enfin, déposera deux astronautes sur notre satellite naturel. Ils y resteront une semaine. Avec pour objectif, entre autres, d'explorer la glace d'eau présente dans la région.

Voir aussi

La Nasa a dévoilé la combinaison des astronautes qui marcheront sur la Lune

Tout ceci si le Congrès, qui fera face à une élection le 3 novembre prochain, approuve le financement de cet ambitieux projet.