Sciences

Étudier à l’étranger : quel budget et quelles aides ?

Question/RéponseClassé sous :Etudier à l’étranger , Etudiants , université
Bien calculer pour éviter toute mauvaise surprise en partant étudier à l'étranger ! Prix de votre séjour ? Pour neuf mois : de 5.000 € (Portugal, Allemagne) à 10.000 € (Grande-Bretagne, Danemark, Suisse) © Fotolia

Pour partir étudier à l'étranger, il est essentiel de bien préparer son budget, la condition sine qua non d’un voyage réussi. Même si vous partez dans le cadre d’un échange (tous les frais d’inscription sont pris en compte), il reste les frais de vie au quotidien et les petits extras comme les visites et autres excursions.

Étudier à l'étranger : calculer le budget

La priorité est de bien estimer son budget au préalable. Il dépend du cadre de votre départ, du temps passé à l'étranger et du niveau de vie local.

Pour vous donner une idée, Erasmus budgétise un voyage type hors frais de scolarité. Comptez pour neuf mois : 5.000 € au Portugal ou en Allemagne, 6.000 € dans une petite ville d'Espagne, 9.000 € à Montréal, en Italie ou aux États-Unis et près de 10.000 € en Grande-Bretagne, au Danemark ou en Suisse ! Sans parler des billets d'avion, des éventuels frais de visa et d'assurance maladie.

Les bourses

Des bourses existent pour vous aider dans votre départ à l’étranger. Mais comme pour tout, les meilleurs dossiers ont plus de chance d’y accéder que les moins bons. Principalement réservées aux étudiants post Licence et aux chercheurs, ces aides ne couvrent néanmoins pas tous les frais de vos études à l’étranger.

Pour faire une demande de bourse il est nécessaire de prendre contact avec les différents organismes ci-dessous.

  • La bourse Erasmus : comptez autour de 150 € par mois.
  • La BMI (bourse de mobilité internationale) : comptez 400 € par mois, cette bourse est délivrée par le ministère de l'Éducation nationale à tous les étudiants dont les parents ne sont pas imposables.
  • Le programme BFE (bourse des Français à l’étranger) : délivrée par le ministère des Affaires étrangères, cette bourse ne s'adresse qu’aux étudiants en Master2 ou en doctorat. Elle prévoit la prise en charge des frais de scolarité plus une allocation éventuelle par l'un des 19 gouvernements étrangers partenaires.
  • La bourse d’excellence Lavoisier : s'adresse à l’étudiant en thèse ou à au jeune chercheur, et est donnée seulement si le projet est justifié par le fait qu’aucune étude ne peut être menée à bien en restant en France. Le montant de la bourse va de 305 à 1.524 € par mois sur un laps de temps de 5 à 12 mois. Elle n’est ni renouvelable ni cumulable à une allocation de recherche.
  • Les aides locales : vous pouvez également aller à la rencontre des collectivités locales qui vous alloueront une bourse. Le montant n’est pas astronomique et tourne souvent autour de 100 à 200 euros par mois.

Enfin, ne comptez pas sur des revenus de petits boulots et autres jobs étudiant dans vos études à l’étranger. Il est difficile de trouver ce type de travail à l’étranger. Ils sont généralement peu rémunérateurs et même parfois interdits hors campus comme aux États-Unis ou au Canada.

À retenir sur les études à l'étranger

Le budget n’est pas une chose à prendre à la légère ! Prévoyez quelques mois avant d’avoir votre réponse pour les bourses. Il est donc important de prendre ce problème en amont pour  éviter toute mauvaise surprise une fois parti.

Cela vous intéressera aussi