Comment organiser la rotation de son potager ? © Congerdesign, Pixabay, DP

Maison

Rotation des cultures : pourquoi changer de place vos légumes ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , potager , assolement

On appelle assolement ou rotation, l'ordre dans lequel les différentes plantes que vous cultivez doivent se succéder et revenir périodiquement au même endroit d'un potager. En tenir compte est une priorité. Faites donc tourner vos légumes mais pas n'importe comment ! Voici comment procéder. 

En règle générale, il faut attendre trois ans avant de faire revenir un légume de la même famille au même endroit. Ainsi, les populations de micro-organismes du sol ont le temps de changer, les parasites régressent et les réserves du sol peuvent se reconstituer.

La première année, sur le premier tiers de votre terrain, vous appliquerez un apport d'engrais organique et planterez un légume, appelé « tête d'assolement », comme la pomme de terre. Sur le deuxième tiers, suivant cette dernière, il faudra cultiver un légume feuille comme la laitue ou l'épinard, ou bien encore, comme une plante de type tomate. Sur le troisième tiers de votre potager, pourra prendre place un légume à gousse, comme le haricot vert. La seconde année, vous ferez tourner cette répartition, le deuxième tiers devenant la partie première, etc.

Bettes à cardes rouges. © Mabel Amber, Pixabay, DP

Rotation des cultures : faut-il le faire aussi avec les vivaces  ?

Qu'en est-il des légumes vivaces ? Faut-il les faire tourner ? Tout d'abord, vous ne devrez pas en semer chaque année car il s'agit d'espèces capables de vivre un certain temps au même endroit, comme la rhubarbe et l'oseille. Donc, la réponse est négative : ils ne doivent pas être changés de place chaque année. Il vous sera donc inutile de les retirer de terre afin de les disposer ailleurs. Lorsque vous les renouvellerez, il vous suffira cependant de ne pas réinstaller les mêmes plantes aux mêmes endroits.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »