L'oseille, Rumex en latin, se récolte de mai à octobre. © S. Chaillot
Planète

Oseille

DéfinitionClassé sous :plante , jardin , Jardinage

Souvent boudée par les jardiniers pour son goût acidulé pas toujours apprécié, redécouvrez l'oseille. Ce légume-feuille se récolte de mai à octobre et demande peu de soins. Ses feuilles comestibles parfument de nombreux plats avec des touches acidulées presque citronnées qui explosent en bouche.

Saison de l’oseille

L'oseille, Rumex en latin, appartient à la famille des Polygonacées (Polygonaceae). Elle se sème de mars à juin dans le potager pour cueillir les feuilles de mai à octobre. Il est aussi possible d'acheter un pied en godet et le planter directement au potager d'avril à juin. Comptez environ trois mois entre le semis et la récolte. Préférez lui réserver une terre légère et fraîche. Pour l'emplacement, tout lui convient ! Tout l'été, coupez les hampes florales pour ne pas épuiser les pieds et donner un goût âcre aux feuilles, et profitez de la repousse de nouvelles feuilles. En fin de saison, laissez pousser quelques tiges florales pour réaliser un semis spontané ou bien récolter des graines. Astucieux et économique !

Qualités nutritionnelles de l’oseille

Très peu calorique et riche en eau avec seulement 23 Kcal pour 100 grammes. Les feuilles contiennent des antioxydants puissants. L'oseille est reconnue comme riche en vitamines A, C, en fibres et représente une vraie source de fer et de magnésium.

Les variétés de l’oseille

Assez peu cultivée dans les potagers, l'oseille est un légume vivace qui a toute sa place en bordure pour récolter quelques feuilles au fur et à mesure des besoins. Il existe plusieurs variétés dont :

  • l'oseille sanguine (Rumex sanguineus) qui produit des petites feuilles aux nervures pourpres. On la cultive surtout pour son côté décoratif. On trouve 'Bloody Dock' ou 'Red Stripe' ;
  • l'oseille pourpre (Rumex purpurea) au feuillage entièrement pourpre, cultivée aussi pour sa couleur et son côté décoratif dans l'assiette ;
  • l'oseille commune (Rumex acetosa) aux longues feuilles vertes à l'acidité relevée. On trouve 'Large de Belleville' avec des feuilles plus arrondies ;
  • l'oseille épinard (Rumex patienta) qui développe des feuilles vertes moins acides ressemblantes aux feuilles d'épinard.
Feuilles de l'oseille sanguine à gauche et feuilles d'oseille pourpre à droite. © S. Chaillot

Conserver et cuisiner l’oseille

Les feuilles d'oseille se consomment aussitôt cueillies car elles perdent rapidement de leur fraîcheur. Leur goût acidulé vient de la présence d'acide oxalique dans les feuilles. Vous pouvez tenter de les conserver deux jours, placées dans une boîte hermétique disposée dans le bac en bas du réfrigérateur. Si les récoltes sont abondantes, vous pouvez congeler les feuilles lavées, dépourvues des tiges épaisses, puis séchées pour en disposer tout l'hiver.

Crues, elles peuvent servir d'aromatiques pour relever un plat ou accompagner une salade de mesclun. Faites-les cuire afin de préparer une sauce à l'oseille ou une crème pour accompagner un pavé de saumon. Oseille et saumon, un duo parfait en quiche, feuilleté, tarte, flan, lasagne ou roulé. Et pourquoi ne pas garnir une omelette roulée ! Le velouté est aussi une recette à préparer avec de l'oseille.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !