Cultiver son potager semble revenir à la mode et heureux sont les propriétaires d'un carré de terre. Encore faut-il avoir quelques notions sur les familles de légumes, l'alternance des cultures et l'apport d'engrais nécessaire ou pas. 

Vous aimez jardiner et voir prospérer votre potager mais que savez-vous de la rotation des cultures et de l'apport d'engrais ? Si vous voulez récolter un joli panier de légumes, poursuivez la lecture.

Vrai ou Faux : peut-on cultiver au même endroit, la même famille de légumes ?

Faux ! Mieux vaut ne jamais cultiver au même endroit le même légume ou une espèceespèce voisine appartenant à la même famille botaniquebotanique. Seule une alternance bien raisonnée, appelée « assolement » ou « rotation » par les agriculteurs, vous permettra d'éviter un certain nombre d'écueils comme l'épuisement du sol, le manque de vigueur des plantes, certaines attaques parasitaires (maladies, pullulation d'insectesinsectes.)

L'ail, une plante potagère à la culture très facile. © Stevepb, Pixabay, DP
L'ail, une plante potagère à la culture très facile. © Stevepb, Pixabay, DP

Sur un tiers de votre potager, apportez une fumure organique (fumier ou compost) et plantez des pommes de terrepommes de terre la première année. Semez, juste après la récolte, des légumes-feuilles (laitue, poireaupoireau, épinardépinard, chicoréechicorée sauvage par exemple). La deuxième année, placez au même endroit un légume-feuille comme le chou de Bruxelles, ou des légumes-bulbes (ailail, échaloteéchalote, oignonoignon). La troisième année, cultivez des haricots ou des pois. De plus, quelques légumes, parmi ceux cultivés la seconde année, peuvent être aussi choisis, mais en faisant bien attention à ce qu'ils ne reviennent pas à la même place. Si vous effectuez des semis de mélange (deux espèces ensemble), pensez également à cet assolement triennalassolement triennal.

Les deux autres tiers de votre potager doivent connaître une répartition du même type, mais d'une façon décalée afin que vous puissiez bénéficier en même temps de l'ensemble de vos légumes.

La poirée à carde rouge a un cycle de vie de deux ans. © MabelAmber, Pixabay, DP 
La poirée à carde rouge a un cycle de vie de deux ans. © MabelAmber, Pixabay, DP 

Sachez quand même que certaines espèces de légumes peuvent être conduites plusieurs années à la même place. Il s'agit des légumes vivaces tels l'artichautartichaut, la rhubarbe ou le fraisier. Au bout de trois à quatre ans, il vous faudra quand même renouveler vos emplacements, de façon à éviter tout phénomène de dégénérescence.

Vrai ou faux : certaines familles de légumes sont-elles exigeantes en engrais ?

Vrai ! Certains légumes sont exigeants en engrais et ne doivent pas être cultivés juste après d'autres espèces aussi voraces. C'est le cas de la courge, du concombreconcombre, du poireau, du chou pommé, du chou-fleurchou-fleur, du céleri-ravecéleri-rave, de l'épinard, de la bettebette, de la pomme de terreterre, de la carottecarotte et du navetnavet. Semez ces légumes sur un terrain ayant reçu des végétaux qui n'épuisent pas le sol en éléments fertilisants, comme l'ail, l'oignon, l'échalote, le radisradis, le chou de Bruxelles, le salsifis, le scorsonère, le panaispanais et les diverses légumineuseslégumineuses (pois, haricot, fèvefève, lentillelentille, pois chiche et sojasoja).