Les diamants se sont formés il y a plus de 3 milliards d’années, dans le manteau supérieur de la Terre. © RTimages, Fotolia

Sciences

Comment la Terre a-t-elle créé des diamants ?

Question/RéponseClassé sous :chimie , géologie , diamant

Il y a des diamants dans l'espace. Il peut aussi s'en former sur Terre sous l'effet de l'impact d'une météorite. Mais la plupart des diamants qui finissent aux doigts des dames sont issus du manteau supérieur de notre planète.

L'histoire de la formation des diamants débute il y a plus de 3 milliards d'années. À des profondeurs comprises entre 150 et 200 kilomètres sous l'écorce terrestre, dans ce que les géologues appellent le manteau supérieur de la Terre. Une couche de la structure interne de notre Planète principalement plastique et qui s'enfonce jusqu'à quelque 700 kilomètres sous nos pieds. Il y règne des températures allant jusqu'à 1.500 °C et une incroyable pression allant jusqu'à 75 tonnes/cm2. C'est plus de 70.000 atmosphères ou encore 7 GPa.

Dans ces conditions extrêmes, le carbone pur cristallise. Il apparaît alors sous la forme d'un minéral transparent étonnamment dur : le diamant. Mais, avant de pouvoir profiter de la beauté des diamants, il nous faut encore compter sur le concours d'un volcan. C'est en effet le magma en fusion, lorsqu'il remonte vers la surface à grande vitesse, qui peut emporter avec lui les diamants enfouis à plus de 150 kilomètres sous terre. Il forme alors des roches volcaniques rares contenant les diamants : la kimberlite, la lamproïte ou encore la komatiite.

Pour pouvoir profiter de la beauté des diamants, le concours d’un volcan est indispensable. C’est en effet la lave en fusion, lorsqu’elle remonte vers la surface à grande vitesse, qui peut emporter avec elle les diamants enfouis à plus de 150 kilomètres sous terre. © skeeze, Pixabay License

La question de la température du manteau supérieur

Une belle histoire qui se heurtait encore il y a peu à l'idée que les géologues se faisaient de l'évolution des températures à l'intérieur de notre Terre sur les quelques milliards d'années écoulées depuis sa formation. À l'époque archéenne, en effet, la Terre produisait beaucoup plus de chaleur qu'aujourd'hui. Jusqu'à trois fois plus. Ainsi, les chercheurs supposaient-ils naturellement que le manteau terrestre devait être alors bien plus chaud qu'aujourd'hui.

Mais de récents travaux semblent montrer que le manteau supérieur de la Terre n'était alors pas plus chaud qu'aujourd'hui. Une théorie qui repose sur l'étude comparative de roches anciennes et de laves modernes, toutes issues du manteau supérieur. Les deux présentent un taux d'oxyde de magnésium similaire. Un taux qui trahit des températures semblables. Heureusement, car avec des températures plus élevées, le manteau supérieur n'aurait pas transformé le carbone en diamant, mais en tristes morceaux de graphite.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Le noyau de la Terre reconstitué en laboratoire  En faisant tourner du sodium liquide autour d'une sphère de 23 tonnes, les géophysiciens de l'université du Maryland simulent les conditions qui règnent autour du noyau de notre Planète. But du jeu : comprendre pourquoi la Terre est la seule planète tellurique du Système solaire à posséder un champ magnétique important qui nous protège des colères du Soleil. Voici cette étonnante expérience en vidéo.