Gris, bleu, ocre, orangé, blanc et vert. Notre Terre a vu passer plusieurs couleurs avant de prendre son aspect actuel. © Romolo Tavani, Fotolia

Planète

La Terre a-t-elle toujours été bleue ?

Question/RéponseClassé sous :Terre , couleurs de la Terre , planète bleue

La planète bleue... Tout le monde connaît ce surnom attribué à notre Terre. Pourtant, au fil des âges, notre planète n'a pas toujours arboré les mêmes couleurs. Du bleu au blanc, elle est passée par l'orangé et propose aujourd'hui, un beau mélange de teintes.

Lorsqu'elle s'est formée, il y a environ 4,6 milliards d'années, la Terre était uniquement constituée de roches. Son aspect devait alors, peu ou prou, rappeler celui de Mercure. Mais bientôt, une pluie de météorites s'abat sur notre Planète. Des météorites qui lui apportent l'eau, c'est du moins ce que pensent les chercheurs. Ainsi, quelques centaines de millions d'années après sa formation, la Terre se recouvre d'océans. Et, comme nous le savons tous, la mer est bleue. Notre planète se pare alors de cette couleur.

Ce n'est que plus tard, il y a environ 3,2 milliards d'années, que les continents -- sous la forme que nous leur connaissons aujourd'hui -- font leur apparition. Des surfaces rocheuses qui réfléchissent une partie de l'énergie que notre planète reçoit du Soleil. La Terre se rafraîchit et certaines régions subissent une glaciation. Et voilà notre planète bleue qui arbore quelques taches orangées par-ci, et blanches par-là.

Il a environ 2,9 milliards d'années, la présence en masse d'aérosols -- formés par des interactions entre méthane et lumière solaire -- dans l'atmosphère terrestre lui donne une couleur orangée. Une couleur qui fait penser à celle de Titan, l'un des satellites de Saturne.

L’atmosphère de Titan, l’un des satellites de Saturne, contient, comme ce fut un temps le cas de celle de la Terre, des aérosols qui lui donnent une couleur orangée. © Nasa, Wikipedia, Domaine public

Après le bleu, l’ocre et l’orangé, le blanc et le vert

Un peu plus tard encore, il y a 2,45 à 2,2 milliards d'années, intervient ce que les spécialistes appellent le Grand Événement d'Oxydation (GEO). Quelques molécules d'eau atteignent la stratosphère et sont brisées par le rayonnement ultraviolet du Soleil. De l'oxygène tombe alors au sol et une phase d'oxydation de la croûte terrestre -- qui durera des centaines de millions d'années -- commence. L'oxygène s'infiltre dans les océans et envahit petit à petit l'atmosphère. La quantité de méthane baisse, s'accompagnant d'une chute des températures qui entraine une première glaciation il y a 2,4 milliards d'années.

Entre 717 et 660 millions d'années puis, aux alentours de 645 et 635 millions d'années, la Terre se transforme à nouveau en une véritable boule de glace. Cette fois, probablement à cause de l'éclatement du supercontinent Rodinia. Celui-ci aurait en effet provoqué une hausse considérable de l'érosion silicatée et ainsi, une forte baisse du CO2.

Ce n'est qu'il y a entre 419 et 358 millions d'années que les continents vont accueillir la vie et que la couleur verte va s'étendre sur des surfaces auparavant plutôt brunes ou ocres. Laissant une Terre aux couleurs que nous lui connaissons aujourd'hui : bleu en majeur partie, pour les océans, mais aussi vert et brun du côté des continents, et enfin blanc aux pôles.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

De quelle couleur est le Soleil ?  Si le Soleil est jaune, c'est parce que le ciel est bleu... C'est ce qu'explique cette vidéo, qui rappelle que le pic de la lumière solaire se situe plutôt dans le vert. Étrange mais explicable.