au sommaire


    Alfred Wegner, le père de la théorie de la dérive des continents, lors d'une expédition polaire en 1930. C'est lui qui donna le nom de Pangée au premier supercontinent. © Alfred Wegener Institut

    Alfred Wegner, le père de la théorie de la dérive des continents, lors d'une expédition polaire en 1930. C'est lui qui donna le nom de Pangée au premier supercontinent. © Alfred Wegener Institut

    Cela vous intéressera aussi

    En géologiegéologie, on désigne aujourd'hui par supercontinent une massemasse continentale comprenant plus d'un cratoncraton. Mais pour des paléogéographes et aussi parfois encore pour des géologuesgéologues, un supercontinent désigne le rassemblement en un seul bloc continental de tous les continents. Du fait de la tectonique des plaques, la formation et la destruction des supercontinents seraient cycliques, selon la théorie avancée par le géophysicien canadien Tuzo Wilson.


    Une illustration de la dérive des continents avec la séparation de la Pangée débutée il y a environ 200 millions d'années. © jlonni2J-YouTube

    Du supercontinent Pangée aux continents multiples

    Le plus jeune supercontinent unique a été appelé la Pangée par le découvreur de la théorie de la dérive des continents, Alfred WegenerAlfred Wegener. Il a commencé à se séparer en deux supercontinents il y a environ 200 millions d'années, donnant la Laurasia et le GondwanaGondwana. La Laurasia se divisa à son tour en Eurasie et Amérique du Nord il y a environ 65 millions d'années, avec l'ouverture de l'Atlantique nord.