Cela vous intéressera aussi

L'Afrique, l'Arabie, l'Inde, l'Amérique du Sud, l'AntarctiqueAntarctique et l'Australie sont des blocs continentaux résultant de la dislocation, il y a environ 150 Ma, d'un supercontinentsupercontinent : le Gondwana. Le Gondwana représente approximativement un tiers des continents actuels et contient environ 60 % des ressources minérales mondiales.

L'évolution paléozoïque du Gondwana

Au cours du PaléozoïquePaléozoïque, la migration du Gondwana depuis le pôle Sud vers le Nord entraîne la fermeture de l'océan Rheïc qui sépare le Gondwana des blocs continentaux de l'hémisphère nordhémisphère nord (Laurentia, Baltica, Sibérie, Kazakhstan, Chine du Nord...).

La collision de ces deux ensembles de continents au CarbonifèreCarbonifère, suivi de la fermeture consécutive de l'Oural au PermienPermien, conduit à la formation d'un supercontinent mondial, la PangéePangée, composé du Gondwana au sud et du Laurasia au nord.

La dislocation du Gondwana

Depuis le JurassiqueJurassique, la Pangée (et par voie de conséquence le Gondwana) se fragmente et évolue vers la configuration actuelle des continents.