En 1912, Wegener formula la théorie de la "dérive des continents", en accord avec la flottaison du granit sur le basalte. Initialement, les continents formaient un immense bloc de granit (PangéePangée). Ce continent initial se serait fracturé, entraînant une dérive des morceaux. D'ailleurs, les continents actuels se déplacent encore les uns par rapport aux autres (parfois d'un mètre par an).

Mais la théorie de Wegener fut combattue pendant 50 ans, principalement à cause du processus de dérive des blocs de granit sur (ou plutôt à travers) le basaltebasalte. Finalement, de nombreuses observations scientifiques vinrent confirmer ces hypothèses (structure identique des roches des différents continents, déplacements des pôles magnétiquespôles magnétiques, fossilesfossiles d'os découverts dans l'AntarctiqueAntarctique, etc). Par contre, on a amélioré la compréhension du mécanisme de dérive. Les continents (granit) dérivent avec le basalte, un peu comme un radeau dérive avec l'eau (et non à travers!)

Image du site Futura Sciences

La tectonique des plaques


En 1960, Hess proposa une théorie dans laquelle de la matièrematière en fusionfusion jaillit à travers des lignes de fracture du manteaumanteau. Cette matière fondue se refroidit et se solidifie, ce qui provoque un élargissement du plancherplancher océanique et entraîne les continents (dorsale ou riftrift). De plus, on verra qu'il existe aussi des zones où la matière s'engouffre à l'intérieur du manteau (subductionsubduction). Cette théorie moderne de la tectonique des plaquestectonique des plaques est en accord avec le scénario de la Pangée initiale (il y a environ 225 millions d'années), suivi d'une rupture en trois morceaux (il y a environ 200 millions d'années). Plus tard, L'Amérique se sépara de l'Afrique (il y a 65 millions d'années). L'Australie se sépara de l'Antarctique et l'Inde de l'Afrique. l'Inde viendra percuter l'Asie, le choc engendrant l'Himalaya.

Image du site Futura Sciences