-

Découvrir la géologie d'un point de vue historique.

  
DossiersPetite vulgarisation de géologie abordée sous l'aspect historique
 

Les Grecs de l'Antiquité avaient déjà remarqué la chute d'étoiles filantes et ils savaient que ces phénomènes étaient liés à l'atmosphère proche de la Terre. Ils en déduisirent qu'en fait, il ne s'agissait pas d'étoiles.

Par contre, jusqu'au XVIIIème siècle, les scientifiques n'étudièrent pas vraiment les météorites.Puis, en 1803, Biot étudia sérieusement le phénomène et ses nombreux rapports persuadèrent les scientifiques que "des pierres tombaient effectivement du ciel"! En 1834, Berzelius analysa chimiquement certaines météorites, ce qui permit aux astronomes d'estimer l'âge du système solaire ainsi que sa composition chimique.

On sait maintenant qu'il existe deux types principaux de météorites: les météorites rocheuses (silicates) et les météorites de fer (90 % de fer, 9 % de nickel et 1 % d'autres éléments). Il en existe même un troisième type, beaucoup plus rare: les chondrites carbonées, dans lesquelles certains auteurs ont supposé la présence d'une forme de vie primitive (et une source éventuelle d'ensemencement de la Terre). D'un point de vue géologique, les météorites sont utiles car leur composition chimique est proche de ce que devait être celle de la Terre lors de sa formation. De plus, elles fournissent un outil important pour déterminer l'âge de la Terre et plus généralement du système solaire (qu'on suppose contemporain à la Terre).

En effet les météorites proviennent pour la plupart de la ceinture des astéroïdes. Ce seraient des blocs rocheux issus du rassemblement incomplet d'une planète entre Mars et Jupiter. Parfois un de ces blocs pénètre dans la basse atmosphère et devient ainsi lumineux, à cause des frottements (étoile filante). Il peut se décomposer en poussières. Voire même, plus rarement, percuter le sol en laissant un cratère comme témoin de l'impact.