Trois châtaignes dans une bogue ouverte. Chez le marronnier d’Inde, la bogue est verte et contient au maximum deux marrons. En revanche, le châtaignier cultivé ne contient qu’une grosse châtaigne (alors appelée marron). © karepa, Fotolia

Planète

Quelle est la différence entre une châtaigne et un marron ?

Question/RéponseClassé sous :botanique , Viera Cast , chataigne
 

Le marron et la châtaigne sont souvent confondus ; certes, ils se ressemblent, mais pour les botanistes, ils sont produits par des espèces différentes. Toutefois, dans le langage courant, les termes sont synonymes. Et pour compliquer le tableau, il ne faudrait pas confondre châtaigne sauvage et de culture. Quelques explications s'imposent.

À Noël, on mange de la dinde aux marrons. Le reste de l'année, on peut déguster de la crème de marrons, des marrons chauds, ou pourquoi pas des marrons glacés. Pourtant, au sens botanique du terme, ce fruit n'est pas comestible. Ainsi, ce que l'on appelle communément « marron » dans la langue française est en réalité une grosse châtaigne qui ne possède qu'un seul gros fruit.

Marron, châtaigne, quelles différences ? 

Du point de vue du botaniste, la châtaigne est le fruit du châtaigner (Castanea sativa), un arbre de la même famille que les chênes et les hêtres, les Fagaceae. Le marron d'Inde, lui, est la graine du seul marronnier existant en France (Aesculus hippocastanum), ces magnifiques arbres qui ornent les jardins publics, les parcs, les allées et les cours d'école. 

Si les fruits se ressemblent, les feuilles, les fleurs et les bourgeons diffèrent. Le châtaignier, qui représente 10 % de nos forêts de feuillus, a des fleurs unisexuées, tandis que chez le marronnier d'Inde, les fleurs sont hermaphrodites et une fois fécondées, elles évoluent en un gros fruit dont la bogue est pourvue de petits pics bien espacés et renferme un marron bien rond. De son côté, la fleur de châtaignier fécondée se développe en fruit sec, dont la bogue  est impossible à prendre en main en raison des nombreux et longs piquants, elle contient en général deux ou trois fruits, triangulaires et un peu aplatis.

Châtaignes de la Corse. © Pierre Bona, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Le marron, une grosse châtaigne cultivée

Dans le langage courant, le terme « marron » désigne une variété de châtaignes cultivée par les castanéiculteurs. Les bogues ne contiennent alors qu'un seul fruit. C'est une version modifiée par l'Homme de la châtaigne sauvage ; des pollens de châtaigniers (et de chêne) ont été trouvés en France, datant de la fin du miocène (environ 5 millions d'années). La dernière glaciation (- 10 000 ans) les a repoussés vers le sud de la France et vers la Corse où le châtaignier s'était réfugié.

De délicieuses pâtisseries sont cuisinées avec sa farine. Pourtant, la châtaigne a longtemps été considérée comme la nourriture de base du pauvre, et pour cette raison, était nommée « arbre à pain » ; elle était même donnée en nourriture aux cochons.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !