L’Amérique du Nord vient de connaître son mois de juin le plus chaud depuis le début des enregistrements. Et alors que nous avons probablement tous eu la sensation de l’inverse sur la France, notre mois de juin a, lui aussi, affiché des températures moyennes de 2 °C au-dessus des normales ! Dans beaucoup de régions du monde, juillet fait monter encore un peu plus le mercure.

Sur la France, ce début de mois de juillet est des plus maussades. Le soleilsoleil peine à percer.

Les températures ont du mal à décoller. À tel point que les prévisions annoncent que la semaine à venir pourrait être l'une des plus maussades de ces cinq derniers étés ! Digne d'un automne. En cause, une goutte froide. La cinquième à se former sur notre pays depuis le début de l'été météorologique -- comprenez, depuis le 1er juin. Une goutte froide, c'est une anomalieanomalie dépressionnaire souvent accompagnée d'un airair froid d'altitude qui vient s'isoler dans un champ de pressionpression généralement élevée.

Ainsi, la France semble vouloir faire exception. Car, sur l'Espagne, le Maroc et l'Algérie, une vague de chaleur exceptionnelle était annoncée pour ce week-end.

Elle a tenu ses promesses en faisant tomber quelques records absolus. À Oujda (Maroc), par exemple, il a fait, ce dimanche 11 juillet, quelque 47,3 °C. Le dernier record datait de 2019 et de 2001. Fin juillet, début août, le mercuremercure était alors monté jusqu'à 46,2 °C.

Et cela ne semble pas terminé... Des températures très chaudes - peut-être plus encore que ces derniers jours - sont encore attendues pour ce lundi.

Un nouveau record dans la Vallée de la Mort

Ailleurs, dans le monde aussi, la chaleurchaleur a bien l'air de vouloir s'installer.

Et des records de température continuent de tomber. De l'autre côté de l'Atlantique notamment où les États-Unis connaissent une nouvelle vague de chaleur. Après celle qui avait frappé il y a quelques jours le nord-ouest du pays et le Canada. Plus de 30 millions de personnes sont aujourd'hui concernées par un nouveau bulletin d'alerte à la chaleur ou par une mise en garde. À Las VegasVegas, le mercure est monté à quelque 47,2 °C. Faisant de ce samedi, le jour le plus chaud de l'histoire de la ville.

Du côté de la Vallée de la Mort, un impressionnant 54,4 °C a été enregistré ce vendredi. Battant d'un cheveu celui établi... l'année dernière.

Même le record de la température minimale la plus élevée pour un mois de juillet a été battu.

Et l'été de l'hémisphère Nord ne fait que commencer...