Cela vous intéressera aussi

Du point de vue du physicienphysicien, une vague correspond à une onde mécanique qui se propage à l'interface entre la surface de l'eau et l'airair. Celle-ci se caractérise par sa longueur d'ondelongueur d'onde, son amplitude, sa période et sa vitessevitesse.

Vague et houle

Notons que, au large, on parlera plus volontiers de houlehoule que de vague. Aujourd'hui, un intérêt tout particulier est porté à l'énergie des vagues qui pourrait permettre de produire une électricité renouvelable.

Les différentes vagues : déferlante, rouleau et ressac

La formation des vagues dépend des conditions de la naissance de ces dernières et de leur propagation ; leurs aspects sont alors différents :

  • Si le ventvent qui a créé les vagues persiste, celles-ci prennent de l'ampleur. Elles s'élèvent jusqu'à un point critique puis se brisent et basculent vers l'avant. On parle alors de déferlantes ;
  • Aux abords de la côte, l'onde est perturbée par la faiblesse de la hauteur de l'eau. Cette fois encore, les vagues s'élèvent et se cassent, passé un certain point. Elles forment alors les fameux rouleaux, chers aux surfeurs ;
  • Si un train de vagues heurte un obstacle, comme une jetée ou la coque d'un navire, il repart en arrière et créé des interférencesinterférences avec les autres vagues. C'est ainsi que se crée le ressac.

Des vagues particulières : mascaret, tsunami et vague scélérate

Le mascaret est une vague particulière qui se produit à l'embouchure d'un fleuve, du fait de l'onde de la maréemarée montante. Cette vague qui remonte le cours du fleuve est essentiellement visible à l'occasion de grandes marées.

Les tsunamis, ces vagues géantes et dévastatrices, sont généralement provoquées à la suite d'un séismeséisme ou d'un glissement de terrain, par le brusque mouvementmouvement d'un grand volumevolume d'eau.

L'origine des vagues scélératesvagues scélérates, d'amplitude énorme, qui se forment au hasard de la mer, reste encore assez mystérieuse.