La différence entre chiens et cochons tient dans cette énigme

Classé sous :chien , cochon , Domestication

Lorsqu'ils doivent résoudre un problème complexe, les chiens se tournent spontanément vers les humains. Ils cherchent leur attention pour interagir et peut-être obtenir un peu d'aide... Des chercheurs se sont demandés s'il s'agit d'une spécificité canine. Les loups socialisés, par exemple, communiquent moins avec les humains dans un contexte similaire.

« Mais c'est peut-être parce que les loups ne sont pas domestiqués », suppose Paula Pérez, coautrice d'une étude parue dans Animal Cognition. Dans celle-ci, les chercheurs ont comparé le comportement des chiens avec celui des cochons nains, « une autre espèce domestique et sociale ».

Pour cela, ils ont utilisé le paradigme de la tâche insoluble. « L'animal fait d'abord face à un problème qu'il peut résoudre ; dans notre cas, une boîte facile à ouvrir avec de la nourriture à l'intérieur », explique Paula Pérez. Cochons et chiens font alors preuve de capacités similaires pour interagir avec les humains. Mais, « après plusieurs essais, le problème devient insoluble parce que la boîte est bien fermée », laissant apparaître des différences de comportements entre les deux espèces.

Les chiens abandonnent plus facilement et communiquent davantage avec les humains. Ce qui confirme que « les chiens sont naturellement plus dépendants des humains et coopèrent avec eux », précise Paula Pérez. Tandis que les cochons tentent de résoudre la tâche seuls. Et se montrent « plus persistants que les chiens »... Est-ce donc cela, un caractère de cochon ?

Le dispositif expérimental comportait l'animal (chien ou cochon), une boîte contenant de la nourriture, une personne inconnue de l'animal, et son humain adoptif. © Paula Pérez Fraga et al., Animal Cognition