En regardant des photographies d'animaux, un chien sait repérer celles d'autres chiens. Mieux : il réussit cette distinction quelle que soit la race du chien photographié.
Cela vous intéressera aussi

Pour un animal, il est vital de savoir reconnaître un membre de son espèceespèce, un exercice pour lequel il fait appel à tous ses sens, l'ouïe, l'odoratodorat et la vue. Le problème est encore plus aigu chez les espèces dont la diversité phénotypique est grande. 

Parmi eux, le cas extrême est sans doute celui du chien. Domestiqué depuis plus de 33.000 ans, il présente aujourd'hui l'une des plus grandes variétés morphologiques du monde animal. On dénombre en effet plus de 400 races différentes. La reconnaissance de leur propre espèce est-elle un défi cognitif ? Des chercheurs de l'école vétérinaire de Lyon ont tenté de déterminer si cet animal était capable ou non de différencier un chienchien d'un autre animal, Homme compris, uniquement grâce à la vue. D'après leur étude, publiée dans la revue Animal Cognition, peu importe la race, le chien est capable de différencier les individus de l'espèce Canis familiaris de tout autre animal.

Le chien est assis devant l'expérimentateur, sur une ligne entre les deux écrans (a et b). Lorsqu'on lui en donne l'ordre, le chien exprime son choix en allant à un écran donné et met sa patte devant l'image choisie (c). © Springer Science, Business Media

Le chien est assis devant l'expérimentateur, sur une ligne entre les deux écrans (a et b). Lorsqu'on lui en donne l'ordre, le chien exprime son choix en allant à un écran donné et met sa patte devant l'image choisie (c). © Springer Science, Business Media

Pas de discrimination chez les chiens

Quels que soient sa taille, sa forme ou son comportement, le chien se reconnaît en photo. L'équipe de Lyon a montré plus de 144 paires de visages photographiés à neuf chiens. Parmi eux, différentes races de chiens, différentes espèces animales, dont l'Homme. Les chiens ont appris à choisir l'une des photos. Ils passent sur un écran donné et mettent leur patte devant l'image.

Les chiens ont clairement montré une attirance pour les visages de leurs semblables et ne font aucun distinguo entre toutes les races de chien. Les neuf animaux étudiés ont tous été capables de différencier la photo du chien des autres animaux. Sur les 40 races de chiens présentées, aucune erreur n'a été commise. Le chien est capable de s'identifier visuellement comme étant proche tant d'un canichecaniche que d'un berger allemandberger allemand. Il ne fait aucune distinction : pour lui, un chien est un chien.

« Le fait que les chiens sont capables de reconnaître leur propre espèce visuellement et qu'ils aient de grandes facultés de discrimination olfactive assure que le comportement social et l'accouplementaccouplement entre les différentes races sont toujours potentiellement possibles », explique la principale auteure Dominique Autier-Derian.