Planète

Chimpanzé

Diaporama - La planète des singes
PhotoClassé sous :zoologie , primate , singe
Chimpanzé
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Pan troglodytes - Chimpanzé

Description

Singe sans queue à l'instar du gorille, du bonobo et de l'orang-outan, le chimpanzé appartient à la famille des hominidés (anc. pongidés). Son habitat couvre l'ensemble des forêts tropicales humides de 21 pays africains, depuis le bassin du Niger jusqu'en Angola. La taille des mâles peut atteindre 120 cm, tandis que celle des femelles ne dépasse que rarement 70 cm. Leur poids varie de 40 à 50 kg selon le sexe et leur espérance de vie dépasse les 40 ans. La durée de gestation est d'environ 240 jours, et la femelle ne met qu'un petit au monde à chaque fois. Ce dernier reste dépendant de sa mère durant 7 années. L'apprentissage joue un rôle essentiel dans la transmission de la « culture simienne » de cette espèce.

Il existe quatre sous-espèces : le chimpanzé de Schweinfurth (pan troglodytes schweinfurthi), le chimpanzé d'Afrique Centrale (pan troglodytes troglodytes), le chimpanzé de la frontière Nigéria / Cameroun (pan troglodytes vellerosus) et le chimpanzé d'Afrique Occidentale (pan troglodytes verus). C'est la passion de Jane Goodall, le 1er ange de Louis Leakey, qui a permis de mieux connaître notre plus proche cousin. Sous l'impulsion du paléontologue et anthropologue anglais, elle consacra son existence à l'étude et à la sauvegarde des chimpanzés. Une fondation porte aujourd'hui son nom. Elle a été nommée messagère de la paix par Kofi Annan, Secrétaire des Nations Unies, et Dame de l'Empire Britannique par la Reine Elisabeth II.

Portrait

Pan troglodytes est un primate très sociable qui vit en communauté de 40 à 80 individus. Bien qu'il se nourrisse principalement de fruits, de feuilles, de fleurs, de tubercules et de graines, il ne dédaigne pas les insectes, le miel et... la viande. Il n'est pas rare en effet qu'un mâle capture un oiseau, un petit singe d'une autre espèce ou une antilope. Chaque soir il construit une litière dans les branches supérieures d'un arbre, où il passe la nuit. Le chimpanzé communique grâce à une gamme étendue de vocalises, de gestes et de grimaces. Son évolution lui a permis d'utiliser des outils dont il se sert pour s'approprier de la nourriture. Il se sert d'une branchette qu'il a préalablement élaguée pour « pêcher » les termites dans leur nid, ou d'une pierre pour briser les coquilles des noix.

http://www.hominides.com/html/dossiers/homme_singe.html

Médication simienne

En Tanzanie, une femelle chimpanzé visiblement malade et affaiblie au point de ne plus pouvoir s'alimenter, s'est néanmoins traînée jusqu'à un massif de plantes de la famille des véroniques, dont elle a mâché les feuilles pour en extraire le suc. Le primate savait que ces végétaux possédaient des propriétés thérapeutiques, et s'en est servi pour se soigner.

Dans une région différente, un autre singe a été aperçu en train de grignoter l'écorce d'un arbre, l'albizia, une variété d'acacia dont les chimpanzés ne font pas leur ordinaire. Les fibres - cela a été découvert ultérieurement - possèdent un pouvoir antiparasitaire qui a permis à l'animal de se débarrasser de la vermine qui infestait ses intestins.

http://www2.cnrs.fr/presse/journal/1317.htm

Voir notre dossier : http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/dossier518-1.php

Commentaires Patrick Straub