Planète

Femelle Gorille et son petit

Diaporama - La planète des singes
PhotoClassé sous :zoologie , primate , singe
Femelle Gorille et son petit
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Gorilla gorilla gorilla - Gorille de plaine de l'Ouest

Description

Le comportement des singes n'est pas toujours dénué d'agressivité, voire de violence. Il semble cependant que les mères accèdent sans rechigner à la demande de contact, de nourriture et de sécurité de leur progéniture. Lorsqu'un mâle est parvenu à constituer un harem reproducteur, il le conserve toute sa vie. Dans un groupe, on peut donc assister à cette situation étonnante : certains mâles disposent de façon presque permanente de femelles, alors que d'autres n'en ont pas. Il en découle une rivalité extrême entre clans, avec des luttes intenses et brutales pour arriver à posséder ou conserver les femelles.

Actualité

Lorsque l'on jette un regard critique sur la situation des gorilles, l'on se rend compte que les efforts déployés par l'homme pour assurer sa survie, sont à l'origine du déclin des primates. En effet, c'est la pauvreté et l'extrême précarité qui risquent de faire disparaître nos cousins hominidés. Les états qui abritent les derniers grands singes et qui apportent leur soutien à la sauvegarde des primates, sont parmi les plus pauvres du monde.

Les primatologues qui œuvrent pour l'UNEP (United Nation Environment Programme) ont recensés une douzaine de zones prioritaires auxquelles il est indispensable d'apporter un soutien supplémentaire aux efforts de préservation des espèces en voie d'extinction.

Les menaces identifiées sont les suivantes : pauvreté des pays hôtes, commerce illicite de viande de brousse (abattage des adultes et revente des jeunes pour les « sauver »), exploitation outrancière ou illégale de la forêt primaire par ces concessions peu scrupuleuses, fragmentation des zones d'habitat isolant les populations de primates et accentuant leur vulnérabilité, maladies et particulièrement l'impact de la fièvre hémorragique Ebola, et instabilité politique et guerres civiles provoquant des exodes massifs de population dont l'impact sur la faune et la flore sont catastrophiques.

Les parcs naturels sont difficiles à surveiller et à protéger, car ils sont situés dans des régions quasiment inaccessibles et peu ou non cartographiées. C'est pour cette raison que l'ESA (Agence Spatiale Européenne) a mis au point le projet BEGo pour Built Environment for Gorilla, qui fait appel à la technologie satellitaire d'observation de la terre pour réaliser les relevés topographique des régions concernées, et aider les organismes de conservation qui travaillent dans les parcs. Les 10 et 11 juin 2005, divers représentants des partenaires du programme BEGo se sont réunis à l'Institut de Recherche Spatiale Européen situé à Frascati près de Rome, pour étudier les premiers résultats obtenus. Etaient présent des membres du PICG (Programme International de Conservation des Gorilles), de l'UNESCO, du WWF pour l'Afrique Orientale, de l'ICCN (Institute Congolese of Nature Conservation) et l'ITFC (Institut pour la Conservation des Forêts tropicales de l'Ouganda).

http://www.esa.int/esaCP/SEMV3RWLDMD_France_0.html

Voir notre dossier :

http://www.futura-sciences.com/comprendre/d/dossier518-1.php

Commentaires : Patrick Straub