L’antilope saïga est en danger d’extinction. © Victor Tyakht, Fotolia

Planète

Antilope

DéfinitionClassé sous :mammifère , antilope , antilope d'Afrique

Le terme antilope est utilisé pour désigner différents bovidés sauvages vivant dans la savane ou la steppe. Les antilopes sont des mammifères herbivores et vivent souvent en groupe. De couleur brune, elles possèdent des cornes creuses, effilées et légères.

Au sens strict, les antilopes font partie du groupe des antilopinés, des animaux qui vivent en Afrique ou en Asie. Les antilopinés possèdent un corps svelte, de longues pattes, et leur croupe est blanche ; les mâles sont plus gros que les femelles. Parmi les antilopinés, se trouvent différentes espèces telles que :

  • Les espèces du genre Gazella comme Gazella gazella, aussi appelée gazelle des montagnes ou gazelle Edmi.
  • La Gazelle dama, ou Nanger dama, une espèce en danger critique d'extinction d'après la Liste rouge des espèces menacées établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
  • L'unique espèce du genre antilope : l'antilope cervicapre, originaire d'Inde. Cette antilope indienne a disparu de certaines régions et est protégée dans des réserves indiennes. Elle a aussi été introduite comme gibier en Amérique.
  • Antidorca marsupialis, le springbok, que l'on trouve notamment en Namibie. Le terme marsupialis fait référence à la présence d'une poche sur son dos. Cette antilope a pour particularité de sauter d'où le nom de springbok, où spring signifie saut en Afrikaner.

D’autres espèces souvent qualifiées d’antilopes

Mais d'autres espèces sont parfois qualifiées d'antilopes, bien qu'elles n'appartiennent pas aux antilopinés. C'est par exemple le cas des animaux suivants :

  • L'impala Aepyceros melampus, dont le mâle possède des cornes annelées en forme de lyre.
  • Le koudou, avec le grand koudou (Tragelaphus strepsiceros) et le petit koudou (Tragelaphus imberbis).
  • L'oryx, un genre comprenant plusieurs espèces : l'oryx d'Arabie, l'oryx gazelle...
  • Le dik-dik, qui doit son nom à son cri, et qui ne mesure que 35 cm pour un poids de 4 kg.
  • La saïga (Saiga tatarica) qui vit en Eurasie (Mongolie, Kazakhstan).
  • L'éland du Cap, une espèce qui mesure 1,8 m et pèse 900 kg.
  • Le gnou...
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :