De la Somalie au Kenya, la Corne de l'Afrique subit depuis l'an dernier une grave sécheresse qui conduit aujourd'hui à une crise alimentaire touchant des millions de personnes. L'aide internationale commence à s'organiser.
Cela vous intéressera aussi

En 2010, la saisonsaison des pluies a été très courte sur la Corne de l'Afrique, au nord-est du continent, et celle de 2011 a commencé tardivement. En Somalie, en Éthiopie, au Kenya mais aussi en Ouganda, les récoltes sont mauvaises, la mortalité du bétail est élevée et le prix des céréalescéréales s'est envolé.

Résultat de cette longue sécheresse, plus de dix millions de personnes sont confrontées à une crise alimentaire, et ont besoin d'aide, d'après l'Unicef. L'aide internationale commence à s'organiser. La France a proposé une réunion d'urgence et le Royaume-Uni vient de décider samedi une aide de 59 millions d'euros.


Dix millions de personnes sont directement touchées par la sécheresse qui sévit actuellement sur la Corne de l’Afrique. © ide.fr

La FAO, le Programme alimentaire mondial (PAM) et l'ONG OxfamOxfam avaient déjà tiré la sonnettesonnette d'alarme au début du mois de juillet. Des populations se déplacent déjà vers l'ouest, c'est-à-dire vers le Kenya, pour chercher de la nourriture ou une protection dans des camps de réfugiés.

Le responsable de l'Unicef pour l'enfance, Anthony Lake, estimait samedi qu'une catastrophe humanitaire était proche, d'autant que les récoltes de 2011 s'annoncent mauvaises.