Planète

Saïga

DéfinitionClassé sous :zoologie , Bovidé , herbivore
Photo d'un saïga. © V.Yu Arkhipov Arkhivov, CCA-SA 3.0 Unported license

Saïga (Linnaeus 1766) - Saiga tatarica

  • Ordre : Artiodactyla
  • Famille : Bovidae
  • Sous-famille : Antilopinae
  • Genre : Saiga
  • Taille : 1,05 à 1,45 m (hauteur au garrot 0,60 à 0,80 m - longueur des cornes 0,30 m)
  • Poids : 20 à 50 kg
  • Longévité : 10 ans

Statut de conservation UICN : CR en danger critique d'extinction

Description du saïga

Le saïga est la seule antilope eurasiatique. Elle se distingue par son nez arqué recouvrant la bouche et qui adopte l'aspect d'une courte trompe. Ce nez possède la particularité de pouvoir filtrer la poussière en été, et d'adoucir l'air froid inspiré en hiver. Il possède des cornes annelées plus ou moins droites. Sa robe est roux pâle à miel en été, et blanche en hiver.

Habitat du saïga

Le saïga est un survivant de l'ère glaciaire car sa distribution allait des îles britanniques, au Périgord, à l'Asie centrale, jusqu'en Alaska au Yukon par le détroit de Béring. Aujourd'hui sa population a chuté considérablement et on ne le trouve plus que dans les steppes d'Asie centrale (Russie, Kazakhstan, Mongolie).

Comportement du saïga

Le saïga vit en grands troupeaux errant dans les steppes semi-désertiques. Ils se déplacent sur de grandes distances en migrant vers le nord en été, puis vers le sud en hiver, et sont capables de franchir des rivières turbulentes, mais évitent les zones escarpées. Il est très rapide à la course et peut atteindre les 70 km/h. La mortalité peut être importante en hiver, notamment parce que la formation de glace sur l'herbe par le fait du blizzard, l'empêche de se nourrir. Le phénomène est appelé « djoutt » par les Russes.

Saïga. © belgianchocolate, Flickr CC by 3.0

Reproduction du saïga

La période de reproduction est extrêmement courte car elle ne dure que deux semaines. La gestation est de 140 jours, et la femelle met bas deux petits qui naissent vers le mois de mai. Il n'y a qu'une seule portée par an. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle au bout de huit mois, tandis que les mâles ne sont aptes à se reproduire que vers 20 mois.

Régime alimentaire du saïga

Le saïga se nourrit essentiellement d'herbes salifères (abondante en sel), quelques graminées, des euphorbes, des Polygonacées (plantes de la famille des rhubarbes) et de l'armoise aux vertus antiparasitaires.

Menaces sur le saïga

Dans les années 1950, les populations atteignaient 2 millions d'individus. Il n'en reste lus que 50.000 de nos jours. L'antilope est en danger critique d'extinction, car parmi les prédateurs naturels qu'elle peut avoir (loups ou léopards), il y a un nuisible avide d'argent ; l'Homme, qui traque l'animal pour ses cornes, auxquelles il confère des vertus aphrodisiaques. Elles se vendent 100 € le kilo au marché noir chinois... 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi