Planète

El Tajín, un site précolombien d'importance

Dossier - Voyage au Mexique, pays mythique et fascinant
DossierClassé sous :Mexique , Mexico , Acapulco

-

Entre les déserts chauds et la jungle, le Mexique a abrité de grandes civilisations disparues, comme les Aztèques et les Mayas. Les grands temples vous attendent, d’El Tajín à Teotihuacán, sans oublier les décors enchanteurs de la mer des Caraïbes.

  
DossiersVoyage au Mexique, pays mythique et fascinant
 

Au cœur du pays des Totonaques, près de Papantla dans l'État de Veracruz, le centre d'El Tajín présente ses pyramides, ses palais en ruines et des terrassements souvent recouverts d'une végétation luxuriante.

Pyrámide de los Nichos. © David Cabrera CC BY-NC 2.0

El Tajín compte parmi les sites précolombiens les plus importants et les mieux conservés du Mexique. Plus grand centre cérémonial du pays, il est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1992. Plusieurs centaines de monuments sont encore dissimulés dans la jungle environnante. Aujourd'hui, une cinquantaine d'édifices sont visibles, soit à peine 10 % de l'ensemble du site !

Un morceau du site d’El Tajín, vu depuis le sommet d’une pyramide. Environ 10 % des bâtiments seulement auraient été dégagés à ce jour. © Jacobolus, Wikimedia Commons, cc by sa 2.0

Il s'agit là d'une des cités les plus importantes de cette zone orientale du Mexique, qui a été dès le Ier millénaire avant notre ère le siège d'une civilisation évoluée, celle des Olmèques. El Tajín semble avoir connu deux floraisons successives, l'une contemporaine de Teotihuacán, l'autre correspondant à l'époque toltèque.

Le bâtiment 5 est l’un des temples visibles sur le site d’El Tajín. © Simon Burchell, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Les monuments dégagés sont répartis sur 960 hectares et relèvent de l'une ou l'autre de ces phases. Le plus ancien d'entre eux est la pyramide des Niches, un monument avec une base carrée de 35 m de côté, et une hauteur de 25 m. Cette bâtisse est composée de six plates-formes échelonnées et formées d'un noyau de terre recouvert de dalles de pierre. Un escalier du côté nord permet l'accès au sommet, et offre une vue exceptionnelle sur l'ensemble du site. La façade est décorée de 365 niches, qui représentent les jours de l'année solaire. Précisément à cause de ces niches, il y a un effet décoratif de la lumière et de l'ombre.

La pyramide des Niches est devenue l’emblème du site d’El Tajín, en raison de sa conception peu ordinaire et de son très bon état de conservation. © Franck C. Müller, cc by sa 2.0

Chaque année au mois de mars se tient sur ce site la Cumbre Tajín, un festival artistique et culturel. Cette manifestation est celle de l'identité totonaque, le peuple dont les représentants se considèrent comme les gardiens d'El Tajín. Les activités présentées comprennent des spectacles culturels traditionnels totonaques, ainsi que des spectacles modernes.