Le sable sur nos plages, en France et ailleurs, a des origines diverses. Saviez-vous qu’il y en a de moins en mois sur Terre et sur nos plages ?

Le sable des plages est ce que l'on appelle une roche sédimentaire détritique. En effet, les plages sont formées par l'accumulation de grains (quartz, oxydes de ferfer, fragments carbonatés...) issus principalement de l'érosion des roches continentales et de la remobilisation des stocks anciens.

Voir aussi

Pourquoi y a-t-il des plages de sable et d’autres de galets ?

Les diverses origines des sables

Le sablesable commun, constitué de grains de quartz, est formé par l'érosion des roches sous l'effet de l'eau, de la température et du ventvent puis est transporté par les fleuves ou les vents.

Parfois, il s'est accumulé il y a très longtemps dans des dunes ou des plages fossiles, lorsque le niveau de la mer était plus bas, durant la glaciationglaciation du QuaternaireQuaternaire par exemple. Le sable a ensuite été remobilisé lors des tempêtes pour venir s'échouer sur les plages.

Voir aussi

À quoi correspondent les ridules du sable sous l'eau ?

Certains sables, enfin, sont d'origine organique. C'est le cas du sable blanc des atolls, composé de fragments de coraux, de coquillages et de squelettes d'organismes.

De moins en moins de sable sur nos plages

Le problème est que de plus en plus de sable est extrait, pour la constructionconstruction notamment, et que de moins en moins de sable arrive dans les mers à cause des barrages et de la lutte contre l'érosion des berges et des dunes. Cette carencecarence en sable fait régresser les plages et participe à leur recul et à leur disparition.