Vivre dans une maison 100 % autonome, un atout pour l'environnement. © Athena, Pexels
Maison

Maison 100 % autonome : quels avantages ?

Question/RéponseClassé sous :maison autonome , Habitat de demain , Logement bioclimatique
 

Une maison autonome, vous avez probablement déjà entendu parler de ce type d'habitat à faible consommation d'énergie. Curieux d'en savoir plus ? Cette maison écologique produit et consomme sa propre énergie. Affranchi des réseaux Enedis et GRDF, un logement autonome vise l'indépendance énergétique. Il recourt à d'ingénieux systèmes et installations de chauffage, d'électricité et d'eau pour subvenir à vos besoins quotidiens. Objectif maison 100 % autonome ? Regardons cela d'un peu plus près.

Vivre dans une maison autonome est un véritable objectif de vie. Mais, cette solution n'est pas donnée à tout le monde car elle implique de modifier certaines habitudes. L'autre préalable à prendre en compte est le budget. En effet, pour aménager ou construire une maison 100 % autonome, il va falloir investir... Et pas qu'un peu !

Une maison autosuffisante en électricité

Les maisons autonomes ont cette capacité à produire leur propre électricité pour tous les postes de consommation (chauffage électrique de la maison, éclairage, cuisine, eau chaude, équipements électroménagers). Plusieurs options s'offrent à vous :

C'est accompagné d'un professionnel spécialiste des énergies renouvelables pour les particuliers que vous définirez la meilleure installation, la plus adaptée à votre situation. Vivre proche de la côte Atlantique, à Paris, ou encore habiter le sud-est de la France vous expose à différentes contraintes et avantages : ici le vent, là le soleil... Chaque maison est unique ; chaque situation spécifique.

Vous souhaitez conserver votre raccordement au réseau d'électricité public ? C'est tout à fait envisageable. Il ne vous reste plus qu'à choisir votre fournisseur d’énergie.

Les panneaux solaires captent la chaleur du Soleil qui sera transformée en électricité. © Pixabay

Un logement écologique autonome en chauffage

Il ne suffit pas d'être autonome en électricité pour être autosuffisant en chauffage. Un logement bien isolé présente toutes les qualités requises pour être autonome en chauffage. En revanche, les logements qualifiés de passoires thermiques sont énergivores. L'air s'échappe de partout, par les murs, les portes, les fenêtres, le toit et le sol. Dans ce cas de figure, les factures d'énergie explosent, sans confort thermique garanti à l'intérieur du logement. En bref, l'isolation du logement est requise avant d'engager toute nouvelle installation de chauffage.

Pour rénover ou construire une maison 100 % autonome en chauffage, trois types d'équipement sont recommandés :

Les équipements fonctionnant à l'énergie solaire requièrent une étude précise de votre habitation. Utiliser le bois comme combustible dans un poêle à bois figure parmi les solutions les plus économiques et accessibles, et ce, quelle que soit l'ancienneté du bâti (maison en vieilles pierres, maison ancienne, maison neuve).

Une maison autonome en eau

Être raccordé au réseau d'eau n'est pas une option. En France, c'est même une obligation, pour des raisons de salubrité entre autres. L'autonomie en eau est donc toute relative... Ce qui ne vous empêche pas d'étudier vos dépenses et vos besoins en eau. Une maison autonome en eau est avant tout une maison économique. Adieu les factures d'eau ; une somme non négligeable, quoi qu'on en dise ! Une maison 100 % autonome en eau compte sur trois dispositifs :

C'est ici que le changement de pratique et de comportement s'opère ! Pour économiser l'eau, les postes de consommation les plus importants sont optimisés. L'eau de pluie récupérée en cuve, une fois traitée et filtrée peut tout à fait servir à l'arrosage du jardin, de vos toilettes et vos lessives. Attention, pour des raisons sanitaires, il est impossible de substituer l'eau potable par l'eau recyclée.

La récupération d'eau de pluie, un moyen de faire des économies. © eberhard grossgasteiger, Pexels

Une maison 100 % autonome : on récapitule

Une maison entièrement autonome en énergie est un projet global, souvent coûteux. Faire construire une maison autonome est le meilleur angle pour définir vos besoins et anticiper les installations. L'investissement de plusieurs milliers d'euros peut néanmoins faire l'objet d'aides financières de l'État et de primes à l'autoconsommation. Tout dépend de votre projet et de son éligibilité aux aides : installation de panneaux solaires, chaudière à micro-cogénération, chauffe-eau solaire pour l'eau chaude sanitaire...

L'orientation de la maison, des façades végétalisées pour gagner en fraîcheur, l'isolation de votre logement sont autant de paramètres qui jouent en votre faveur pour tendre vers l'indépendance énergétique, été comme hiver.

L'avantage avec une maison 100 % autonome, c'est qu'elle vous permet de réduire vos factures d'électricité, d'eau et de gaz, et de diminuer votre empreinte environnementale. Pas de panne de courant ; vous êtes libre, et ce, pour de longues années à venir !

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !