Depuis une dizaine d'années, l'énergie solaire a le vent en poupe. Les installations photovoltaïques fleurissent sur de plus en plus de toits de bâtiments professionnels et particuliers, voire sont posés au sol dans des espaces verts. Mais que faire des panneaux solaires photovoltaïques usagés ? Peuvent-ils avoir une seconde vie ?

La question du devenir des panneaux solaires photovoltaïques usagés est sérieuse, les premières générations arrivant aujourd'hui en fin de vie. Selon le site de l'EDF : « En 2017, la capacité du parc solaire photovoltaïque installé en France métropolitaine atteint 7.660 MW. Il est en progression de 887 MW par rapport à 2016. »


En pratique inépuisable, l'énergie du soleil est une source abondante sur Terre et les procédés pour la récupérer sont bien connus. Au cours de cette interview, Jean-Luc Wingert, ingénieur-conseil en énergie et environnement, nous explique les enjeux et les solutions techniques pour un avenir où l’énergie solaire deviendrait une ressource majeure. © Futura-Sciences

Une seconde vie pour les panneaux solaires photovoltaïques

En France, la collecte et le traitement des panneaux solaires photovoltaïques usagés ont été confiés par les pouvoirs publics à l'association professionnelle PV Cycle, fondée en 2007. Les solutions techniques de recyclagerecyclage de ces panneaux solaires sont viables, mais la faisabilité économique dépend des volumesvolumes collectés. Et ces volumes devraient s'accroître d'année en année.

Le revêtement de ce panneau photovoltaïque est couvert de craquelures, marques de son usure et de la baisse de productivité. © steevithak, CC by-sa-2
Le revêtement de ce panneau photovoltaïque est couvert de craquelures, marques de son usure et de la baisse de productivité. © steevithak, CC by-sa-2

Un panneau photovoltaïque est composé essentiellement de verre, d'aluminiumaluminium et de semi-conducteurssemi-conducteurs (ainsi que d'onduleursonduleurs, qui dépendent des DEEEDEEE comme tout appareil électronique). Tous ces matériaux sont recyclables en très grande partie et peuvent être incorporés à la fabrication de nouveaux panneaux ou à d'autres processus industriels. Ainsi, PV Cycle annonce un taux de valorisation de 94,7 % pour un module photovoltaïque à base de siliciumsilicium cristallin avec un cadre en aluminium. Un traitement thermique et mécanique permet de récupérer les cellules, le verre et les métauxmétaux qui seront réutilisés pour la production de nouvelles cellules solaires ou de silicium.

Le saviez-vous ?

Si vous envisagez d’installer des panneaux solaires pour alimenter votre foyer en électricité, votre installation photovoltaïque peut être prise en charge, pour partie, par des aides publiques et dans certains cas générer des revenus. Plus de renseignements sur le site economie.gouv.fr.

Comme on le voit, les panneaux solaires peuvent être en grande partie recyclés. Avec le déploiement rapide des installations, la quantité de modules photovoltaïques à recycler pourrait atteindre plusieurs millions de tonnes dans les prochaines décennies.