Lors de la 24e édition de l'Exposition européenne sur l’énergie solaire photovoltaïque, en Allemagne, du 21 au 25 septembre dernier à Hambourg, les membres de l'association PV Cycle ont décidé de lancer la reprise et le recyclage des modules photovoltaïques en 2010.
Cela vous intéressera aussi

Les modules photovoltaïques contiennent des matériaux (verre, aluminiumaluminium et certains matériaux semi-conducteurssemi-conducteurs) qui peuvent être récupérés et réutilisés (pour de nouveaux modules photovoltaïques ou non). Fondée en 2007 à Bruxelles, l'association PV Cycle (PV pour photovoltaïque) regroupe plus de 30 producteurs ou importateurs européens de systèmes solairessystèmes solaires photovoltaïques. Fin 2008, ces entreprises, qui représentent 70% du marché européen des systèmes solaires, se sont engagées à instaurer et financer un programme volontaire de reprise et de recyclagerecyclage des modules avec pour objectif un minimum de 65% de collecte des modules photovoltaïques en fin de vie et de 85% de recyclage des déchetsdéchets.

« L'approbation du budget de fonctionnement 2010, des nouveaux statuts et du règlement d'ordre intérieur par une majorité écrasante de membres de PV Cycle représente un jalon essentiel dans la mise en œuvre de l'engagement volontaire de l'industrie photovoltaïque en faveur de la collecte et du recyclage des modules en fin de vie », a déclaré Karsten Wambach, président de PV Cycle. Après avoir mené des travaux préparatoires pour solliciter la participation de l'industrie photovoltaïque, concevoir le cadre de la filière et fixer les objectifs du programme, PV Cycle s'engage dans l'exécution du programme, la surveillance annuelle sous forme d'audits et la communication des progrès effectués.

La filière de collecte et de recyclage devrait être opérationnelle d'ici 2015

La condition préalable au traitement et à la réutilisation des systèmes photovoltaïques est la collecte séparée. Par conséquent, la priorité de PV Cycle est d'identifier les meilleures pratiques et de mettre en place une structure logistique

Concernant le recyclage, pour les semi-conducteurs, les matériaux les plus généralement utilisés sont

  • le siliciumsilicium mono-cristallin, multi-cristallin ou amorpheamorphe pour les cellules cristallines (90% du marché),
  • le CIS (Cooper IndiumIndium Selenide, diséléniure de cuivre-indium), le telluretellure de cadmiumcadmium et l'arséniure de galliumgallium pour les films minces polycristallins.

Actuellement deux processus de recyclage sont disponibles : le processus de traitement de Deutsche Solar, principalement employé pour les cellules cristallines de silicium et le processus de traitement de First Solar employé pour les films minces de tellure de cadmium.

Des processus pour d'autres technologies sont en cours de développement. PV Cycle soutient d'ailleurs la recherche pour favoriser le développement et l'exécution d'avancées techniques dans la collecte et le recyclages des unités photovoltaïques avec pour objectifs de maximiser la réutilisation des matériaux et de réduire au minimum les coûts associés et les incidencesincidences sur l'environnement.

Le recyclage des modules photovoltaïques sera de nouveau sous les projecteursprojecteurs lors de la première conférence européenne sur le recyclage des modules photovoltaïques le 26 janvier 2010 à Berlin (Allemagne). L'événement vise à présenter l'état des connaissances sur le recyclage des modules photovoltaïques et à fournir une opportunité de discussion entre l'industrie photovoltaïque et les acteurs du recyclage.