Planète

DEEE

DéfinitionClassé sous :développement durable , informatique , DEEE
Les déchets ménagers électriques ou électroniques sont de plus en plus nombreux et de plus en plus variés. Chaque année, les Français en produisent 1,6 million de tonnes, soit 25 kilos par habitant. © Ademe

Les DEEE sont des déchets d'équipements électriques et électroniques, par exemple les produits d'électroménager, les ordinateurs ou les appareils photo.

L'expression désigne une filière d'élimination des déchets imposée par une loi du 13 août 2005 pour les matériels utilisés dans un cadre professionnel et du 15 novembre 2006 pour les déchets ménagers.

Elle crée une responsabilité pour les producteurs de matériels électriques et électroniques, les obligeant à organiser la fin de vie de leurs produits et donc leur élimination.

Ces producteurs doivent donc mettre en place un dispositif de collecte permettant aux acheteurs de rendre leurs produits en fin de vie.

Composition des DEEE

La composition des DEEE est très variée. On y trouve notamment (source Ademe) :

  • des métaux ferreux et non ferreux (10 à 85 %) ;
  • des matériaux inertes : verre (hors tube cathodique), bois, béton... (0 à 20 %) ;
  • des plastiques contenant ou non des retardateurs de flamme halogénés (1 à 70 %) ;
  • des composants spécifiques de nature très variable et qui peuvent représenter un danger pour la santé et l'environnement, comme les CFC, les piles, les tubes cathodiques, les condensateurs pouvant contenir des PCB, les cartes électroniques, les écrans à cristaux liquides, les relais ou commutateurs au mercure, les câbles ou les cartouches et toners d'imprimante.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi