Cela vous intéressera aussi

L'abréviation CFC peut désigner une structure cristalline (cubique à faces centrées) ou un ensemble de composés chimiques contenant notamment du chlorechlore et du fluorfluor, les chlorofluorocarbones.

La structure cristalline CFC

Un cristal possède une structure cubique à faces centrées quand les nœudsnœuds de son réseau sont situés aux huit coins d'un cube, ainsi qu'au centre de chaque face de ce cube.

La maille élémentaire comprend deux types de sites interstitiels qui peuvent accueillir des atomesatomes : octaédriques et tétraédriques.

Les sites interstitiels dans une structure de type cubique à faces centrées sont octaédriques (en rouge) et tétraédriques (en bleu). © Christophe Dang Ngoc Chan, Wikimedia Commons, GNU 1.2

Les sites interstitiels dans une structure de type cubique à faces centrées sont octaédriques (en rouge) et tétraédriques (en bleu). © Christophe Dang Ngoc Chan, Wikimedia Commons, GNU 1.2

Les chlorofluorocarbones, ou CFC

Les chlorofluorocarbones ou les CFC (également connus sous le nom de FréonFréon) sont non toxiques, ininflammables et non cancérogènescancérogènes. Ils contiennent des atomes de fluor, des atomes de carbonecarbone et des atomes de chlore. Les 5 CFC principaux incluent le CFC-11 (trichlorofluorométhane, CFCl3), CFC-12 (dichlorodifluorométhane, CF2Cl2), CFC-113 (trichlorotrifluoroéthane, C2F3Cl3), CFC-114 (dichlorotétrafluoroéthane, C2F4Cl2), et CFC-115 (chloropentafluoroéthane, C2F5Cl).

Les CFC sont largement répandus comme liquidesliquides réfrigérants dans la réfrigération et les climatiseurs, comme dissolvants dans les décapants, en particulier pour les cartes électroniques, en tant qu'agents de soufflage dans la production de moussemousse (par exemple extincteurs), et comme propulseurspropulseurs en aérosolsaérosols. En effet, une grande partie du stylestyle de vie moderne de la deuxième moitié du XXe siècle avait été rendu possible par l'utilisation de CFC.

Les CFC synthétiques cependant, sont la cause principale de la destruction de la couche d'ozonecouche d'ozone stratosphérique. Les CFC ont une vie dans l'atmosphèreatmosphère d'environ 20 à 100 ans, et par conséquent un atome de chlore libre d'une moléculemolécule de CFC peut faire beaucoup de dommages, détruisant des molécules d'ozone pendant longtemps. Bien que les émissionsémissions de CFC autour du monde développé aient en grande partie cessé en raison des accords internationaux de contrôle, les dommages à la couche d'ozone stratosphérique continueront longtemps...