Cela vous intéressera aussi

L'écran à cristaux liquidesliquides, aussi connu sous l'appellation ACL ou LCDLCD, désigne le composant principal des moniteursmoniteurs plats. Comme son nom l'indique, il repose sur la technologie des cristaux liquides, dont la découverte remonte à la fin des années 1880. La mise au point d'un écran de ce type tel qu'il est défini aujourd'hui remonte quant à elle à l'année 1964, par George Heilmeier.

  • Inventé en 1964 par George Helmeier

Description de l'écran à cristaux liquides

L'écran à cristaux liquides est composé de deux polarisateurs (dont les polarisations forment un angle droit) placés entre deux plaques de verre aux cristaux liquides. Chacune d'entre elles possède une matrice d'électrodesélectrodes transparentes, l'une pour le noir et le blanc, l'autre pour les trois couleurscouleurs des pixelspixels.

L'écran à cristaux liquides peut se différencier en fonction de sa définition (nombre de pixels), de ses dimensions (exprimée par sa diagonale), de son angle de vision (qui détermine les positions où il est possible d'avoir une bonne qualité d'image), de son contrastecontraste et de sa luminositéluminosité, et enfin de son temps de réponse.

Utilisation de l'écran LCD

Développé en grande partie en raison de sa faible consommation d'énergieénergie, l'écran LCD est aujourd'hui présent dans de nombreux appareils. On le retrouve notamment dans les écrans de téléviseurs et d'ordinateursordinateurs, sur les écrans des appareils photo numériques, sur les téléphones portables, sur les ordinateurs de bord des véhicules, etc. L'écran à cristaux liquides est cependant concurrencé depuis peu par d'autres technologies comme les écrans électroluminescents, les écrans électrochromes ou les télévisions au laserlaser