Tech

OLED : vers un écran transparent ?

ActualitéClassé sous :technologie , institut d'hyperfréquence , écran transparent

Les chercheurs de l'institut d'hyperfréquences (IHF) de l'université de Brunswick ont réalisé une nouvelle technologie d'affichage qui marque un tournant pour la réalisation d'écrans transparents et de nombreuses autres applications.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Les technologies conventionnelles d'affichage plasma et à cristaux liquides sont caractérisées par une électronique de commutation silicium (Si) opaque. Les diodes électroluminescentes organiques (OLED) à contacts transparents disposent en revanche d'une transparence dans le domaine spectral visible. Elles devraient désormais faire de la concurrence aux écrans LCD dans la mesure où elles sont plus légères, elles proposent des couleurs plus éclatantes, et leurs coûts de fabrication sont inférieurs.

Un écran LCD

Les écrans transparents n'étaient jusqu'à présent qu'une pure fiction. Les couches de métal permettant de conduire le courant dans les OLED ont longtemps limité la transparence de ces dernières. Cependant le groupe de l'IHF travaillant sur les écrans a remplacé ces couches de métal par des semi-conducteurs d'oxydes métalliques. Ainsi il a obtenu une meilleure transparence des OLED, jusqu'à 70%. Le groupe de travail d'électronique a combiné ces semi-conducteurs avec l'électronique de commutation transparente, créant ainsi une matrice d'affichage transparente ayant une efficacité lumineuse de 70 cd/A, valeur encore jamais atteinte.

Pour cette nouvelle technologie d'affichage, l'IHF a été récompensé par le prix de la recherche Kaiser-Friedrich 2007 doté de 15.000 euros. La remise du prix a eu lieu le 15 mai dans le cadre du forum d'innovation Photonique à Goslarer Kaiserpfalz.

Par Marina Pajak