Trop souvent, les déchets électroniques jonchent les trottoirs, quand certains les ont confiés aux « encombrants » alors qu'ils ne sont plus ramassés. Une collecte au pied des immeubles sera sans doute un progrès. © Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences

Maison

En bref : une collecte sélective pour les déchets électriques

ActualitéClassé sous :électricité , Eco-consommation , Pollution

Après des tests réussis, l'organisme Éco-Systèmes va mettre en place une collecte sélective des DEEE dans l'habitat collectif. Ce service sera sous la responsabilité de la commune.

Plus question de jeter à la poubelle piles, batteries et appareils électriques, autrement dit les DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques). Afin de faciliter leur dépollution et leur recyclage, l'organisme Éco-Systèmes, agréé par les pouvoirs publics, met en place un service de collecte de proximité. Fini la corvée de stockage dans un placard des déchets électriques avant de les rapporter dans un point de collecte. Au moins pour les habitants d'immeubles.

Éco-Systèmes est en effet en train d'étendre à grande échelle l'installation de points de collecte des appareils électriques usagés au pied d'immeubles de l'habitat collectif, après plusieurs opérations tests réussies avec des bailleurs sociaux. Le tri sélectif va donc s'étendre aux DEEE.

Grâce à des locaux spécialement aménagés dans les immeubles pour recevoir ces déchets électriques dont la collecte est obligatoire depuis 2006, les personnes sans moyen de locomotion pourront se débarrasser de leur vieille télévision ou de leur réfrigérateur irréparable. Objectif de ce service de proximité : améliorer la propreté, limiter les dépôts sauvages, et réduire le volume des encombrants.

Cela vous intéressera aussi