Maison

Consommation d'électricité : les français vigilants à leur compteur

ActualitéClassé sous :Maison , consommation d'électricité , électricité

-

54% des Français déclarent surveiller régulièrement ou de temps en temps leur consommation d'électricité, selon un sondage IFOP réalisé pour la Commission de Régulation de l'Energie, paru dernièrement. Logiquement, ce sont les consommateurs qui reçoivent des factures d'un montant de 100 euros et plus qui sont les plus nombreux (61%) à être attentif à leur consommation. Il s'agit surtout de faire des économies pour 72% des personnes interrogées.

Plus d'un Français sur deux surveille sa consommation d'électricité - Crédits : ©digitalife

Seulement 15% des consommateurs déclarent surveiller leur consommation d'électricité pour préserver les ressources d'énergie. Pour maîtriser leur consommation, le premier réflexe des consommateurs est d'éteindre les lumières (94%). Il s'agit ensuite d'éviter de laisser les appareils en veille (78%).

Dans l'idée de faire des économies, 67% des Français jugent les compteurs électriques évolués comme étant une bonne chose. Ces appareils, qui doivent remplacer d'ici 2020 les compteurs électriques actuels, communiquent directement avec le fournisseur d'électricité. Pour 64% des consommateurs, ces derniers améliorent la précision de la facture d'électricité en la basant sur la consommation réelle et non plus sur son estimation.

En matière d'électricité, les consommateurs se montrent peu connaisseurs sur différentes questions. 66% des personnes interrogées par exemple pensent qu'EDF détient le monopole de la production et de la commercialisation d'électricité.

Pourtant, les Français sont bien au courant de l'ouverture des marchés de l'énergie ; une bonne chose pour 67% d'entre eux. Malgré cette majorité, seuls 4% de personnes interrogées déclarent avoir effectivement changé de fournisseur et 8% ont l'intention de le faire.

Autre différence entre l'opinion et la réalité : le prix du kilowattheure. 78% des Français estiment qu'il n'est pas vrai de dire que son tarif a baissé depuis vingt ans. L'IFOP précise que cette assertion est pourtant vraie.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées du 3 au 4 septembre 2009.

Cela vous intéressera aussi