Cela vous intéressera aussi

La quantité d'énergieénergie reçue par la TerreTerre est considérable. Chaque année, ce sont 1.070.000 pétawatts-heures (PWh, soit 1015 Wh) que reçoit la Terre, soit plus de 8.000 fois la consommation énergétique mondiale annuelle (133 PWh en 2005).


En pratique inépuisable, l'énergie du soleil est une source abondante sur la planète Terre et les procédés pour la récupérer sont bien connus. Au cours de cette interview, Jean-Luc Wingert, ingénieur-conseil en énergie et environnement, nous explique les enjeux et les solutions techniques pour un avenir où l’énergie solaire deviendrait une ressource majeure. © Futura-Sciences

Exploiter seulement 0,01% de cette énergie suffirait donc à couvrir les besoins énergétique de la planète. En France, 5.000 km2 de panneaux solaires photovoltaïques, soit moins de la moitié de la surface bâtie, suffiraient à assurer la consommation électrique nationale.

Pourtant, l'énergie solaire au sens où on l'entend (photovoltaïque et thermique) ne représentait que 0,1% de la consommation énergétique mondiale en 2008. L'un des freins au développement de l'exploitation de cette énergie est sa production intermittente, en fonction de l'ensoleillement (nuagenuage, nuit, saisonsaison), et la difficulté de son stockage, que ce soit sous forme de chaleurchaleur ou d'électricité.

Dans un sens plus large, l'énergie solaire comprend aussi l'énergie hydrauliqueénergie hydraulique, l'énergie éolienneénergie éolienne, une part des énergies marineénergies marine et la biomassebiomasse (bois-énergiebois-énergie, biogazbiogaz, biocarburantbiocarburant) car c'est le soleilsoleil, par les transferts de chaleur ou la photosynthèsephotosynthèse, qui les génère. Dans ce cas, l'exploitation de l'énergie solaire est plus importante, surtout à travers la biomasse, qui est en outre facilement stockable.