Google est le plus gros acheteur d'énergie renouvelable au monde

Classé sous :Google , énergie renouvelable , compensation carbone

Les géants américains du numérique sont les plus gros acheteurs privés d'électricité renouvelable au monde, selon les données de BloombergNEF. Ces accords énergétiques permettent aux entreprises de compenser leur consommation d'électricité en finançant des projets dans l'éolien et le solaire.

Depuis 2007, Google s'affiche ainsi comme neutre en carbone, et depuis 2017, la totalité de ses datacenters sont alimentés par de l'électricité issue des énergies renouvelables. En 2019, Google a ainsi acquis 1,7 gigawatt (GW) d'électricité solaire et 1 GW d'énergie éolienne. Pas en reste, Microsoft a annoncé le 16 janvier que l'entreprise aurait une empreinte carbone négative d'ici 2030, et qu'il allait compenser l'intégralité du CO2 émis depuis sa création en 1975.

Si les Gafam (Apple manque dans le top 5 car moins impliqué dans le cloud) sont les premiers acheteurs d'énergie renouvelables, c'est d'abord car leurs datacenters sont de véritables gouffres énergétiques. Selon le chercheur suédois Anders Andrae de Huawei, ces centres de stockage de données devraient engloutir 650 TWh d'électricité en 2020, soit 1,4 fois la consommation électrique française.

Au total, les entreprises et organisations publiques ont acquis plus de 19,5 GW d'électricité renouvelable en 2019, une hausse de 40 % par rapport à 2018. Si le marché américain est le plus dynamique (80 % des contrats portent sur l'Amérique du Nord et du Sud), les entreprises européennes commencent elles aussi à s'y mettre et 22,5 % des entreprises du CAC 40 se sont engagées à être neutres en carbone d'ici 2050.

Google a acquis 2,7 GW d’énergie solaire et éolienne pour compenser ses activités en 2019. © C. D, d’après données BloombergNEF