Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La spéléologie, une exploration souterraine passionnante Olivier Testa est spéléologue et président de l’association Hommes des Cavernes. En partenarianull

En géologiegéologie, le terme gouffre -- ou encore, abîme -- s'emploie pour désigner une cavité souterraine. Ce qui distingue un gouffre qu'une grotte, c'est le fait que l'entrée d'un gouffre se développe essentiellement de façon verticale. Cette particularité fait que le terme est aussi employé dans le quotidien pour désigner un lieu effrayant ou un endroit qui précipite la disparition de tout ce qui pourrait y tomber.

Le gouffre est généralement d'origine karstique. Il se forme suite à l'érosion de roches carbonatéesroches carbonatées. Le gouffre de Padirac, situé au cœur de la vallée de la Dordogne, est l'un des plus connus de France. Il est le résultat d'une érosion venue de l'intérieur de la TerreTerre. Ainsi, ce sont les circulations d'eau dans le massif rocheux calcairecalcaire qui ont provoqué l'effondrementeffondrement d'une ancienne salle souterraine et laissé derrière elle, ce trou béant.

Le gouffre Habiaren, dans les Carpates, illustre bien l’idée de verticalité de l’entrée. © Doronenko, Wikipedia, CC by 3.0

Le gouffre Habiaren, dans les Carpates, illustre bien l’idée de verticalité de l’entrée. © Doronenko, Wikipedia, CC by 3.0

Une fenêtre sur le cœur de la Terre

Si le gouffre de Padirac ne descend pas à plus de 103 mètres de profondeur, le gouffre de Krubera (Géorgie), découvert dans les années 1960, atteint, au 10 août 2012, les 2.197 mètres de profondeur. Il est le gouffre connu et accessible le plus profond du monde. En 2004, il a permis aux spéléologues de franchir pour la première fois la barrière symbolique d'une expédition à plus de 2.000 mètres - 2.080 mètres, exactement - de profondeur.

Les explorations successives des gouffres du monde ont permis d'y trouver quelques traces de vie. Ici, des arthropodesarthropodes -- même jusqu'à près de 2.000 mètres de profondeur -- ou des chiroptères -- plus connus sous le nom de chauve-sourischauve-souris --, là quelques mollusquesmollusques. De quoi alimenter une matièrematière scientifique à part entière : la biospéléologie.