Chargé de faire progresser la recherche en matière d’énergies nouvelles, l’ingénieur en énergies renouvelables travaille aussi bien à l’implantation de nouveaux sites d’énergie propre qu’à la découverte de nouvelles sources d’énergie. Prêt à relever ce défi énergétique ?

L'ingénieur en énergies renouvelables est en quête permanente d'amélioration des techniques d'énergies nouvelles. Il analyse et évalue les techniques déjà existantes en vue de les rendre encore plus efficaces et cherche également à en développer de nouvelles, que ce soit dans le secteur de l'éolien, du photovoltaïque, de la biomasse, de la géothermie... Quel que soit son objectif, l'ingénieur en énergies renouvelablesénergies renouvelables doit respecter les normes environnementales en vigueur ainsi que les contraintes techniques et réglementaires.

Chargé d'évaluer et d'améliorer les techniques existantes, l'ingénieur en énergies renouvelables s'attache à étudier par exemple la façon d'accroître les performances d'un capteur solaire, d'un forage géothermique ou d'une éolienne. Autre mission de l'ingénieur en énergies renouvelables, la création et l'innovation face aux nouveaux déjàs de la transition énergétique. Tout en tenant compte des normes et réglementations existantes, il est en perpétuelle recherche de nouvelles techniques et de nouvelles sources d'énergies à utiliser.

Troisième aspect de son métier, la participation et la coordination aux étapes d'avant-projet. Intervient alors une phase de communication, de négociation afin d'obtenir des permis de construire, des autorisations d'élus locaux et de riverains. Il doit par ailleurs choisir les sites d'implantation des futurs projets et mener l'étude de faisabilité, l'étude des risques, les coûts...

Le saviez-vous ?

Devenue une nécessité à l’échelle mondiale, la transition énergétique n’est pas un sujet uniquement réservé aux ingénieurs et d’autres formations permettent de prendre part à cette recherche d’énergies renouvelables, notamment des Bachelors spécialisés comme celui proposé par l’ESME Sudria. Rendez-vous sur le site pour en savoir plus.

Les principales compétences et qualités à avoir

Voici les qualités et compétences requises pour exercer le métier d'ingénieur en énergies renouvelables :

  • avoir une grande maîtrise technique ;
  • être bon communicant et persuasif ;
  • avoir des compétences rédactionnelles ;
  • mener une veille constante sur les énergies nouvelles et les techniques ;
  • être réactif ;
  • faire preuve de rigueur et d'organisation ;
  • parler anglais ;
  • être mobile
Soucieux d’améliorer les énergies déjà existantes, l’ingénieur en énergie renouvelable cherche constamment de nouvelles techniques pour les rendre plus efficaces. © bannafarsai, Fotolia.
Soucieux d’améliorer les énergies déjà existantes, l’ingénieur en énergie renouvelable cherche constamment de nouvelles techniques pour les rendre plus efficaces. © bannafarsai, Fotolia.

Les conditions de travail

L'ingénieur en énergies renouvelables travaille beaucoup en équipe, au sein, de grandes entreprises, de bureau d'études ou de centres de recherche. Son statut peut donc relever du public et du privé. Il tisse de nombreux liens avec les acteurs locaux susceptibles d'accueillir un projet sur leur territoire et doit être mobile. L'ingénieur en énergies renouvelables peut en effet se déplacer selon les projets en France ou à l'étranger.

Comment devenir ingénieur en énergies renouvelables ?

De nombreuses formations bac + 5 permettent d'accéder au métier d'ingénieur en énergies renouvelables :

  • diplôme d'Ingénieur de l'ESME Sudria (Parcours Energie et Environnement)
  • école d'ingénieur (INSA Lyon, INSA Strasbourg, ENSIEG, Polytechnique, Ecole des Mines...) ;
  • master Administration économique et sociale, spécialité Gestion et droit des énergies et du développement durable ;
  • master Gestion de l'énergie ;
  • master Economie de l'environnement, de l'énergie et des transports.

Le salaire d’un ingénieur en énergies renouvelables

A ces débuts, un ingénieur en énergies renouvelables gagne environ 2500 euros bruts mensuels, mais cela peut varier en fonction de l'employeur. Sa rémunération brute mensuelle peut ensuite atteindre les 3500 à 5500 euros au bout de plusieurs années d'expérience.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur en énergies renouvelables

Un ingénieur en énergies renouvelables pourra évoluer vers un poste de directeur d'équipe, de directeur de bureau d'études, de directeur recherche & développement...

Entreprises qui emploient des ingénieurs en énergies renouvelables

  • grandes entreprises du secteur énergie (EDF, GDF, Veolia, Suez Environnement...) ;
  • bureau d'études (Burgeap, VSB énergies nouvelles...) ;
  • centres de recherche ;grandes entreprises du BTP.

Contenu rédigé en collaboration avec les équipes du groupe IONIS.