Est-il vrai que les poissons dorment avec les yeux ouverts ? Si c’est le cas, ils ne doivent pas beaucoup se reposer ! Comment pourrait-on dormir avec les yeux grands ouverts en permanence ? Ça ne doit pas être bien pratique ! Allons demander à nos amis à nageoires ce qu’ils en pensent.


au sommaire


     

    Qui sont-elles ces petites bestioles à écailles ? Les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques qui respirent principalement à l'aide de branchies.

    Retrouvez le podcast à l'origine de cette retranscription dans Science ou Fiction. © Futura

    Les poissons

    Leur peau est recouverte de petites plaques rigides -- qu'on appelle, donc, des écailles --, et ils possèdent une nageoire dorsale, et souvent plusieurs autres nageoires -- caudales, latérales et pelviennes -- qui leur permettent de se propulser et de trouver leur équilibre dans l'eau. Les poissons peuvent vivre dans plusieurs types de milieux aquatiques, que ce soit dans les eaux douces des rivières et des lacs ou dans les eaux salées des océans. Et tiens, on parlait de branchies, est-ce que vous savez comment elles fonctionnent ? Parce que, vous l'avez remarqué, les poissons ne remontent pas à la surface pour reprendre leur respiration. Tout se passe au niveau des ouvertures qu'on peut apercevoir à l'arrière de leur tête.

    Voir aussi

    Dossier : Les poissons d'eau douce

    Une affaire bien complexe ? Pas du tout, vous allez voir ! Chez les poissons, le cœur pompe le sang désoxygéné vers les branchies via les artèresartères. Dans les branchies, le sang est oxygéné et ensuite transporté par des capillaires vers les tissus corporels. Ces capillaires permettent les échanges de gazgaz et de nutrimentsnutriments avec les cellules. Le sang désoxygéné revient au cœur par les veines, et termine ainsi le cycle. C'est ce qu'on appelle un système circulatoire fermé. Ce système permet de maintenir le sang dans les vaisseaux sanguins, et de distribuer de manière précise l'oxygène et les nutriments dans l'organisme. C'est ce système-là, sans les branchies toutefois, que l'on trouve chez les vertébrés et chez quelques invertébrés comme les annélides.

    À l'inverse, le système circulatoire dit « ouvert » fait circuler l'hémolymphehémolymphe dans des vaisseaux et des cavités corporelles, avec une pressionpression plus basse que dans l'autre système, ce qui rend le transport moins rapide et moins précis. C'est ce système que l'on retrouve chez les arthropodesarthropodes et certains mollusquesmollusques. Pour en revenir à nos poissons, ils ont donc un système circulatoire fermé, avec un cœur à deux chambres. Alors concernant ces « deux chambres », rien à voir avec le sujet du repos des poissons, c'est en fait comme ça que l'on qualifie leur cœur, qui est constitué d'une oreilletteoreillette et d'un ventriculeventricule -- pour rappel, chez nous, le cœur a quatre chambres.

    Image du site Futura Sciences

    Comment font les poissons pour dormir s'ils n'ont pas de paupières pour fermer leurs yeux ? © Mikus, Adobe Stock

    Ce sont des animaux généralement ectothermes, c'est-à-dire que leur température corporelletempérature corporelle dépend directement de celle de leur environnement. Contrairement à nous, ils ne produisent pas leur propre chaleurchaleur. La plupart des poissons se reproduisent par oviparitéoviparité, donc en pondant des œufs, mais certaines espècesespèces sont viviparesvivipares, et donnent donc naissance à des bébés poissons directement, sans passer par la case œuf. C'est le cas des guppys, par exemple. Et inutile de vous préciser qu'il existe une grande diversité de poissons, que ce soit en termes de formes, de tailles ou de modes de vie. Le plus petit mesure à peine huit millimètres, et parmi les plus grands, on retrouve le poisson-lune, qui dépasse généralement la tonne, la raie manta océanique ou encore le requin-baleinerequin-baleine. Puisque oui, les requins sont des poissons.

    Bon, et niveau dodo, ça donne quoi ?

    Parce que, comme pour nous, le sommeil est vital pour les animaux, y compris nos amis aquatiques ! Alors justement, des scientifiques ont prouvé, grâce aux mesures de l'activité de leur cerveaucerveau et leur rythme cardiaque, que déjà, oui, les poissons dorment. Mais, en revanche, c'est vrai qu'ils ne dorment pas comme nous ou comme les autres animaux. Déjà, ils n'ont pas de paupières, donc ils ne fermentferment pas les yeuxyeux. Mais ne vous en faites pas, contrairement à nous, leurs yeux ne vont pas se dessécher, puisque de toute façon, ils vivent sous l'eau !

    En fait, chez les poissons, ce n'est pas vraiment du sommeilsommeil, mais une période d'inactivité, une période où leur réactivité est diminuée. Ils ne sont pas réellement endormis comme on pourrait l'imaginer pour d'autres animaux. Chez les poissons, ça peut prendre plusieurs formes. Certains vont rester immobiles sur le sable, d'autres vont juste nager plus lentement. Par exemple, certains requins doivent nager continuellement pour oxygéner leurs branchies, alors que d'autres comme le requin-zèbre se posent sur le sablesable. Évidemment, comme pour beaucoup d'espèces, lors de leur repos, les poissons deviennent plus vulnérables face à leurs prédateurs.

    Du coup, il y en a qui ont mis en place des stratégies pour se protéger : certains se camouflent en changeant de couleurcouleur, d'autres se trouvent une cachette, et d'autres encore vont même jusqu'à sécréter du mucusmucus pour se créer une enveloppe protectrice. Voilà, donc pour répondre à notre question : effectivement, les poissons ne ferment pas les yeux, mais ils ne dorment pas vraiment, à proprement parler, c'est plutôt un temps de pause !

    Image du site Futura Sciences

    Les poissons n'ont pas de paupières et ils ont une mauvaise vision, mais l'ouïe, l'odorat et le goût sont très développés ; par exemple, le silure peut « goûter » à distance grâce à ses barbillons, ces sortes de longues moustaches. © Kletr, Adobe Stock

    Les poissons et leurs sens

    D'ailleurs, les poissons, avec leurs yeux placés latéralement, n'ont pas une excellente vision de loin. Ils ont le regard fixe parce que leur pupille ne peut pas se contracter. Mais, en revanche, ça leur donne un large champ de vision. Toutefois, ils sont myopes parce que les images se forment en avant de la rétinerétine. Mais ils entendent très bien, c'est pour ça qu'ils réagissent avec vivacité, surtout que les sons circulent dans l'eau trois plus vite que dans l'airair. Et si on continue ce tour des sens des poissons, leur odoratodorat aussi est plus développé que leur vue. Les narinesnarines ne communiquent pas avec la bouche, et ne servent pas à la respiration, puisque ça, c'est le rôle des branchies.

    D'ailleurs, les prédateurs qui chassent à l'odorat ont de longues narines, bien souvent deux paires : une qui se trouve proche de la pointe du museau, et l'autre plus proche des yeux. Et le goût, maintenant. Eh bien, ils ont ce qu'on appelle des bourgeonsbourgeons du goût, qui se trouvent sur les lèvres ou encore sur les barbillonsbarbillons, vous savez, ces sortes d'excroissances qu'on peut voir sur les poissons-chats par exemple. On trouve aussi des barbillons chez les coqs, ce vieux truc qui pendouille sous le becbec. Et chez les poissons, ça leur sert à non seulement trouver de la nourriture, mais aussi à goûter à distance. 

    Voilà ! Donc si vous observez votre poisson rouge au ralenti dans son aquarium, peut-être même traînant au sol, non, il n'est pas forcément mort, il est peut-être tout simplement... endormi ! Allez, il est temps de remonter à la surface et de laisser nos amis vaquer à leur vie de poisson.