Le poisson-zèbre est capable de régénérer de nombreuses parties de son corps. © Université de l’État de l’Oregon
Planète

Ce poisson peut régénérer son tissu cardiaque après une blessure

ActualitéClassé sous :poisson , coeur , régénération cellulaire

Et si notre cœur pouvait se réparer de lui-même après une crise cardiaque ? Chez les mammifères, une telle prouesse n'est pas possible. Mais des chercheurs ont observé un petit poisson capable de se régénérer après une blessure cardiaque : le poisson-zèbre. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Cette limace de mer décapitée peut régénérer son corps tout entier  Ces espèces de limaces de mer ont une faculté étonnante à faire repousser leur corps. Même des organes tels que le cœur peuvent être régénérés ! © Sayaka Mitoh 

Lors d'un infarctus du myocarde, le manque d'apport en oxygène causé par l'obstruction d'une artère coronaire conduit à un endommagement des cellules cardiaques, voire à une nécrose. Dans ce cas, un tissu cicatriciel se forme, la blessure reste indéfiniment. Le cœur ne pourra plus pomper aussi bien qu'avant. Revenir à son état optimal nécessiterait une véritable régénération du tissu cardiaque, impossible pour l'humain, et tous les mammifères en général.

Or, des chercheurs rapportent dans une étude publiée dans la revue Nature Genetics que le poisson-zèbre, connu pour être capable de régénérer ses membres perdus, ou même ses rétines, peut aussi régénérer ses cellules cardiaques ! L'équipe a donc voulu analyser les mécanismes en jeu dans ce processus de régénération cardiaque. À cette fin, ils ont simulé des lésions d'infarctus du myocarde dans le cœur de poissons-zèbres, et ont ensuite observé la régénération des cardiomyocytes (cellules cardiaques).

À gauche, un poisson zèbre adulte au microscope à fond clair. À droite, un cœur de poisson zèbre 7 jours après avoir été blessé. Les fibroblastes activés de manière transitoire se localisent dans la zone de la blessure. © Panáková Lab, MDC

Trois nouveaux types de fibroblastes activés

Le processus de réparation commence comme chez les mammifères : une réponse inflammatoire suivie d'une cicatrisation des cellules du tissu conjonctif appelées fibroblastes. Mais, là où chez l'humain, la réponse s'arrête, chez les poissons-zèbres, ce n'est que le début. « Ils forment de nouveaux cardiomyocytes, capables de se contracter, explique Jan Philipp Junker, coauteur de l'étude et chercheur en biologieNous voulions identifier les signaux provenant d'autres cellules et aider à conduire la régénération ».

Chez le poisson-zèbre, trois nouveaux types de fibroblastes s'activent temporairement, capables de lire et d'exprimer plus de gènes que les autres cellules, donc de produire d'autres protéines. Lorsque l'équipe a désactivé ces cellules, plus de régénération. Ces fibroblastes proviennent, d'après l'équipe, de l'épicarde et de l'endocarde, les deux couches qui entourent le myocarde. Ils concluent leur étude sur la possibilité « d'ouvrir des approches possibles pour moduler la capacité de régénération du cœur des vertébrés », bien que leur « connaissance de la composition cellulaire de la niche régénérative et des interactions de signalisation sous-jacentes reste incomplète ».


Une envie de s'évader pour l'été ? 

Pour célébrer les vacances comme il se doit, découvrez le Mag Futura au prix préférentiel de 15 € au lieu de 19 €, soit une réduction de 20% ! 

Au programme de ce numéro : une plongée au cœur de 4 thématiques scientifiques qui vont marquer 2022, de la Terre à la Lune : 

  • Quels mystères nous cache encore la Lune ?
  • Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes ?
  • Comment nourrir le monde sans le détruire ?
  • L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente ?

Le Mag Futura, c'est quoi ? 

  • Notre première revue papier de + de 200 pages pour rendre la science accessible au plus grand nombre
  • 4 questions scientifiques majeures pour 2022, de la Terre à la Lune 
  • Livraison à domicile*

*La livraison se fait en France (hors France métropolitaine), Suisse, Belgique. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !