Lors d’un arrêt cardiaque, les premières minutes sont essentielles. Savoir comment utiliser un défibrillateur peut sauver une vie. Ces appareils automatiques ou semi-automatiques sont conçus pour tout public ; même une personne non formée doit pouvoir l'utiliser en cas d'urgence.
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment faire un massage cardiaque ? Si une personne fait un malaise grave devant vous et doit être réanimée, saurez-vous bien réagnull

Lorsqu'une personne fait un arrêt cardiaque, le cœur ne s'arrête pas forcément complètement, mais son rythme est anormal et ses contractions inefficaces : c'est la fibrillation. Le DAE (défibrillateurdéfibrillateur automatisé externe) est un appareil qui peut analyser le rythme cardiaque du patient et lui administrer un choc électrique si besoin.

La victime a du mal à respirer, elle ne réagit pas mais il y a un DAE disponible à proximité ? Il faut agir vite car les premières minutes sont déterminantes ! Appelez les secours d’urgence (15 ou 112) et allumez le défibrillateur.

Électrochoc et massage cardiaque

Une fois l'appareil en marche, une voix vous explique les étapes à suivre et comment placer les électrodesélectrodes sur la poitrine de la victime. Personne ne doit la toucher lorsque l'appareil fait des mesures. Si un électrochoc doit être administré, les personnes présentes doivent s'éloigner de la victime. Pour un défibrillateur semi-automatique, il est demandé d'appuyer sur un bouton pour déclencher l'électrochoc, tandis que les défibrillateurs automatiques administrent le choc électrique par eux-mêmes.

L'appareil peut aussi vous demander de faire un massage cardiaque (30 compressionscompressions thoraciques, 2 insufflations) pour réanimer la victime en attendant l'arrivée des secours. Si la respiration du patient devient normale, arrêtez la réanimation tout en laissant les électrodes en place.